Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’armée birmane forme un conseil d’administration d’Etat

L’armée du Myanmar a formé mardi soir un nouveau Conseil d’administration d’Etat de 11 membres en vertu de la section 419 de la Constitution, selon une annonce du bureau du commandant en chef des services de défense.

Présidé par le général Min Aung Hlaing, le tout-puissant chef de l’armée birmane, le conseil est composé de 10 autres membres, dont le général Soe Win en tant que vice-président.

Le nouveau Conseil d’administration d’Etat a annoncé la nomination du nouveau procureur général de l’Union, du vérificateur général de l’Union, du gouverneur de la Banque centrale, des ministres de l’Union chargés des ressources naturelles et de la conservation de l’environnement, de la construction, des présidents des conseils d’administration de six divisions et zones auto-administrées – Naga, Danu, Pa’O, Palaung, Kokang et Wa – du président du Conseil de Naypyidaw, des présidents des conseils d’administration de 12 régions et Etats, à l’exclusion de celles de Yangon et d’Ayeyarwady.

Le Conseil a par ailleurs démis le procureur général adjoint de ses fonctions.

Le même jour, il a approuvé la retraite du lieutenant général de police Aung Win Oo, chef de la police nationale, tout en transférant le général de division Soe Tint Naing, ancien vice-ministre de l’Intérieur, au poste de vice-ministre du bureau du gouvernement de l’Union.

Dans le même temps, le général de corps d’armée Than Hlaing a été nommé à la fois vice-ministre de l’Intérieur et chef de la police nationale.

Le conseil a également formé un comité électoral de l’Union composé de six membres, conformément à la Constitution.

La section 419 de la Constitution stipule que le commandant en chef des services de défense auquel le pouvoir souverain a été transféré a le droit d’exercer les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

Le commandant en chef des services de défense peut exercer le pouvoir législatif soit par lui-même, soit par un organe dont il serait partie prenante. Le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire peuvent être transférés et exercés par un organe approprié qui a été constitué ou par une personne appropriée, dit-il.

Lundi, le Myanmar a déclaré l’état d’urgence pour une durée d’un an, et le pouvoir de l’Etat a été remis au commandant en chef des services de défense, le général Min Aung Hlaing.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter