Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

31 manifestants tués en Irak

Télécharger l'application du Journal Chrétien

La Haute Commission indépendante irakienne des droits de l’Homme (IHCHR) a déclaré jeudi que 31 manifestants avaient été tués et plus d’un millier d’autres blessés ces trois derniers jours.

BAGDAD, 28 novembre (Xinhua) — La Haute Commission indépendante irakienne des droits de l’Homme (IHCHR) a déclaré jeudi que 31 manifestants avaient été tués et plus d’un millier d’autres blessés au cours des manifestations antigouvernementales qui ont eu lieu ces trois derniers jours dans les provinces méridionales et à Bagdad, la capitale du pays.

« Du 26 au 28 novembre, les équipes de la commission ont constaté un recours excessif à la force de la part des forces de sécurité, conduisant à 25 décès dans la province de Dhi Qar, quatre décès dans la province de Najaf et deux décès à Bagdad, la capitale irakienne », a indiqué l’IHCHR dans un communiqué.

L’IHCHR a exprimé sa profonde préoccupation face au nombre élevé de victimes parmi les manifestants et les forces de sécurité au cours des trois derniers jours, en raison notamment des nombreuses violences et du recours à de véritables armes. Elle s’est également inquiétée de l’incendie de nombreux bâtiments publics et privés, dont le consulat iranien à Najaf, à quelque 160 km au sud de Bagdad, précise le communiqué.

Un peu plus tôt dans la journée, le ministère irakien des Affaires étrangères a condamné dans une déclaration l’attaque du consulat iranien de Najaf par des manifestants mercredi soir.

Le ministère a déclaré que le but de l’incendie du consulat iranien était de « nuire aux relations historiques de l’Irak avec l’Iran, ainsi qu’avec les autres pays dont les missions diplomatiques opèrent en Irak ».

« Les missions diplomatiques opérant en Irak sont éminemment respectées », et ce qui est arrivé au consulat iranien « ne représente pas le point de vue officiel de l’Irak », a ajouté le ministère.

Des manifestations de masse se poursuivent à Bagdad et dans d’autres villes du centre et du sud de l’Irak depuis début octobre. Elles réclament des réformes globales, un renforcement de la lutte contre la corruption, une amélioration des services publics et la création de nouveaux emplois.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter