Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Qui est Yoon Suk-yeol, nouveau président de la Corée du Sud?

Yoon Suk-yeol, un conservateur novice en politique, a créé la surprise en remportant mercredi l’élection présidentielle en Corée du Sud à l’issue de l’une des courses électorales les plus serrées depuis des décennies dans le pays.
Yoon Suk-yeol, candidat du parti conservateur « Parti du pouvoir au peuple », le principal parti d’opposition du pays, a été élu jeudi 20e président de la République de Corée. Son principal rival, Lee Jae-myung, le candidat du Parti démocrate (parti au pouvoir), a reconnu sa défaite au terme d’une course serrée.

Jeudi à 04H15 heure locale (mercredi à 19H15 GMT), après comptage de 98,3% du total des votes, Yoon Suk-yeol avait obtenu 48,58% des voix, battant Lee Jae-myung par une courte marge, ont montré les données de la Commission électorale nationale.

Lee Jae-myung a quant à lui remporté 47,80% des voix. La progressiste Sim Sang-jung, du Parti de la justice, est loin derrière avec 2,37% des voix. Elle a également concédé sa défaite à l’approche de la fin du dépouillement.

Dans une allocution télévisée, Lee Jae-myung a déclaré que cette défaite n’était ni l’échec du peuple, ni celui du Parti démocrate, et a endossé l’entière responsabilité du résultat des élections. Il a présenté ses félicitations à Yoon Suk-yeol, et a espéré que son rival ouvrirait une nouvelle ère d’unité et d’harmonie dans l’histoire du pays.

Sim Sang-jung a déclaré dans un discours télévisé qu’elle acceptait humblement sa faible performance électorale et le jugement que le peuple avait porté sur elle et son parti. Elle a remercié tous ceux qui l’avaient soutenue malgré le duel serré opposant les deux plus grands partis politiques du pays.

Le taux de participation final de cette élection a été de 77,1%, soit 34.071.400 votants sur un électorat de 44.197.692 citoyens. Ce chiffre est légèrement inférieur aux 77,2% enregistrés lors de l’élection précédente en 2017.

Qui est Yoon Suk-yeol?

Yoon Suk-yeol est né le 18 décembre 1960 à Séoul. Il est l’aîné d’une fratrie de deux enfants et ses parents sont tous deux d’anciens professeurs d’université.
Il a étudié le droit à la prestigieuse université nationale de Séoul et a commencé sa carrière en tant que procureur en 1994. Il a brièvement travaillé en tant qu’avocat en 2002.
Après un retour au bureau du procureur, Yoon Suk-yeol a enquêté sur des poids lourds de la politique et des magnats des affaires.
Il a été rétrogradé en 2013 lorsqu’il a dirigé une équipe spéciale chargée d’enquêter sur l’implication du National Intelligence Service, le service de renseignement du pays, dans un scandale de manipulation de l’opinion publique.
Il est ensuite devenu le chef de l’équipe d’enquête d’un conseiller indépendant, qui a examiné le scandale de trafic d’influence impliquant l’ancienne présidente Park Geun-hye et sa confidente Choi Soon-sil. Ce scandale avait conduit à la mise en accusation de Mme Park en mars 2017.
En mai 2017, le président Moon Jae-in l’avait nommé comme chef du bureau du procureur du district central de Séoul, le nommant par la suite procureur général en juillet 2019.
Yoon Suk-yeol a quitté ses fonctions en mars 2021 pour déclarer officiellement sa candidature à la présidence en juin de la même année. Il a rejoint le Parti du pouvoir au peuple en juillet 2021.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Yoon Suk-yeol

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter