Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Xi Jinping rencontre quatre chefs d’Etat en marge des Jeux olympiques

Le président chinois Xi Jinping s’est entretenu samedi avec les dirigeants de la Serbie, de l’Égypte, du Kazakhstan et du Turkménistan, profitant de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Pékin pour prendre des initiatives diplomatiques dans un contexte de tensions avec les États-Unis.

A la suite de ces rencontres, qui s’ajoutent à celle de vendredi avec le président russe Vladimir Poutine, Xi Jinping a présidé au Grand Palais du Peuple un banquet marquant le Nouvel An lunaire. C’est la première fois que le président chinois participait à un tel rassemblement de chefs d’État depuis le début de l’épidémie de COVID-19, fin 2019.

Dans un toast de bienvenue, Xi Jinping a exprimé « ses sincères remerciements à tous les gouvernements, peuples et organisations internationales qui se soucient et soutiennent les Jeux olympiques d’hiver de Pékin ».

« La Chine a fait tout son possible pour surmonter l’impact de l’épidémie de coronavirus, a sincèrement rempli ses engagements solennels envers la communauté internationale et a veillé à ce que les Jeux olympiques d’hiver de Pékin se déroulent comme prévu », a-t-il ajouté, selon un texte du discours publié par l’agence de presse Xinhua.

Une trentaine de dirigeants étrangers ont assisté à Pékin à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, boycottée diplomatiquement par les États-Unis et d’autres pays occidentaux dans un contexte de tensions géopolitiques et d’accusations de violations des droits de l’homme dans la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

Le Global Times, dirigé par le Quotidien du peuple du Parti communiste au pouvoir, a riposté aux commentaires de médias étrangers affirmant que l’événement n’avait attiré que des dirigeants « autoritaires », les accusant dans un éditorial de recourir à des « clichés anti-chinois dépassés ».

Xi Jinping s’est entretenu en particulier samedi matin avec le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, avec le serbe Aleksandar Vucic ainsi qu’avec le président égyptien Abdel Fatta Al-Sisi, a rapporté Xinhua. Au menu des discussions : coopération dans des infrastructures de transport et dans la lutte contre le COVID-19.

Toujours selon Xinhua, Xi Jinping a déclaré au président turkmène Gurbanguly Berdymukhamedov que les deux parties devraient approfondir leur coopération en matière de fourniture de gaz naturel à la Chine.

Dans un communiqué conjoint publié après la rencontre de vendredi entre Xi Jinping et Vladimir Poutine, les deux dirigeants affichent leur proximité, Moscou s’exprimant contre l’indépendance de Taïwan et la Chine apportant son soutien à la Russie dans son opposition à toute forme d’expansion de l’Otan.

La Russie a massé 115.000 soldats près de l’Ukraine, selon Kiev, mais dément toute intention d’envahir le territoire de sa voisine, dont elle a annexé la péninsule de Crimée en 2014. Moscou réclame de la part des Occidentaux des garanties sur sa sécurité, dont l’arrêt de toute expansion de l’Otan vers l’Est, exigence rejetée par les Etats-Unis et l’Alliance atlantique.

Kevin Rudd, ancien Premier ministre australien et président de l’Asia Society, a qualifié la déclaration conjointe de « très significative ».

C’est « la première fois depuis la scission sino-soviétique que la Chine prend une position définitive sur la sécurité européenne pour soutenir la Russie sur quelque chose d’aussi fondamental que l’Otan », a-t-il fait remarquer samedi.

Taïwan a jugé de son côté « méprisable » le moment choisi pour afficher ces convergences, ajoutant que le gouvernement chinois faisait honte à l’esprit des Jeux olympiques.

(David Stanway; version française Elizabeth Pineau)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter