Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa met en garde contre toute ingerance étrangère aux élections partielles

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le Zimbabwe ne tolérera pas les tentatives de gouvernements hostiles de s’ingérer dans les processus électoraux du pays, a averti vendredi le président Emmerson Mnangagwa dans une allocution virtuelle aux diplomates accrédités dans le pays.
Le Zimbabwe organisera des élections partielles le 26 mars pour pourvoir les plus de 100 sièges vacants à l’Assemblée nationale et dans les autorités locales, dont la plupart le sont devenus à la suite des rappels faits par le parti d’opposition MDC-T. Il y aura également des élections générales l’année prochaine. Les élections partielles n’ont pas pu avoir lieu plus tôt en raison de la pandémie de COVID-19.
Selon le président zimbabwéen, certaines forces extérieures cherchent déjà à influencer le discours national et à déstabiliser la paix et la stabilité qui prévalent avant les élections partielles de ce mois-ci et les élections générales de l’année prochaine.
« Malheureusement, ce n’est pas nouveau pour nous et cela fait partie d’un programme de changement de régime vieux de plusieurs décennies. J’invite ceux d’entre vous qui pourraient être enclins à poursuivre cette ingérence flagrante dans les affaires intérieures à faire leur introspection et à mettre fin à cette pratique inconvenante », a-t-il ajouté.
M. Mnangagwa a souligné que le Zimbabwe chérissait les campagnes et les élections pacifiques et non violentes, et a invité tous les diplomates accrédités et autres personnes à observer les prochaines élections partielles.
Il a enfin noté que les prochaines élections partielles et les élections générales de 2023 témoigneraient de l’engagement du gouvernement zimbabwéen à promouvoir la démocratie, le constitutionnalisme, la bonne gouvernance et l’Etat de droit.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter