Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Tchad renonce au serment confessionnel

Par la Loi Constitutionnelle N°017/PR/2020 promulguée le 14 décembre 2020, le Tchad révise sa Constitution du 4 mai 2018 qui instituait une 4ème République, avec à la clé, un serment confessionnel pour certaines catégories d’agents de l’Etat, notamment les membres du gouvernement. La révision constitutionnelle supprime ce serment confessionnel qui a été désavoué dès son institution par une partie de l’opinion publique, et surtout par les chrétiens.

Le nouveau texte fondamental du Tchad propose une nouvelle version du serment que les ministres doivent prêter à leur entrée en fonction. « Moi … Je jure solennellement d’être loyal dans mon travail, de ne pas trahir la Nation et le Peuple, de ne pas détourner les deniers publics, de ne pas dévoiler les secrets d’Etat et de respecter les engagements contenus dans la Charte déontologique ».

Le caractère confessionnel de ce serment matérialisé par la formule « Je jure au nom d’Allah le Tout-Puissant … » dans l’ancienne version de la Constitution est purement et simplement supprimé. D’après l’article 117 de la Constitution révisée du 14 décembre 2020, les ministres prêtent serment en ces termes « devant le Président de la République, en présence du Vice-Président, du Président du Sénat, du Président de l’Assemblée Nationale et des membres de la Cour Suprême réunis en audience solennelle ».

Lorsqu’il a été institué en 2018 par la Constitution issue d’un premier forum national inclusif, le serment confessionnel a essuyé une vive contestation populaire et fait couler encre et salive. L’un des feuilletons les plus retentissants à l’époque était celui de la Ministre Djibergui Amane Rosine.

Nommée à la tête du département de l’Aviation civile, du transport et de la météorologie nationale dans le gouvernement du 7 mai 2018, elle a refusé de prononcer la formule du serment confessionnel à la toute première cérémonie solennelle de prestation de serment devant le Président Déby le 10 mai suivant.

Sa proposition de prendre un engagement solennel comme celui proposé dans la Constitution révisée du 14 décembre 2020 a été rejetée sine die. Droite dans ses bottes et ferme sur ses convictions, Mme Djibergui a juste accepté de quitter le gouvernement sans une autre forme de procès. L’histoire, visiblement, lui donne raison deux années plus tard.

Il convient de préciser que la suppression du caractère confessionnel du serment de la Constitution tchadienne est une des recommandations du deuxième forum national inclusif tenu à N’Djaména du 29 octobre au 1er novembre 2020, Les confessions religieuses présentes à cette consultation, et l’Eglise Catholique aux premières loges, étaient déterminées à obtenir cette suppression. Ce forum a également recommandé, entre autres, la fixation de l’âge minimum pour faire acte de candidature aux fonctions de Président de la République à 40 ans au lieu de 45 ans, ainsi que la création d’un poste de Vice-Président de la République et du Sénat. Autant de recommandations prises en compte dans la Loi Constitutionnelle du 14 décembre 2020.

Yamingué Bétinbaye

Docteur en géographie

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter