Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le dialogue national inclusif reporté au 10 mai, l’opposition radicale incrédule

Au Tchad, les autorités de la transition ont annoncé, le 27 janvier 2022, que le dialogue national inclusif prévu pour le 15 février est repoussé au 10 mai. Elles justifient ce report par deux motifs, le besoin d’inclusivité et la préparation du pré-dialogue avec les politico-militaires.

Le Comité d’organisation du dialogue national inclusif (CODNI) et le Comité technique spécial chargé de négocier avec les politico-militaires (CTS) ont tenu une réunion avec le Président du Conseil militaire de transition et le Premier ministre de transition, le 27 janvier 2022. Cette rencontre a acté un report sine die du dialogue national inclusif de près de trois mois, du 15 février au 10 mai 2022. C’est d’abord par un post sur le site internet de la Présidence de la République que l’opinion publique nationale et internationale a appris ce report. Ensuite, le Premier ministre de transition, Pahimi Padacké Albert, est monté au créneau pour un exercice d’explication de texte.

« Le 31 décembre 2021, le Président du Conseil militaire de transition a annoncé la tenue du dialogue inclusif et souverain le 15 février 2022. (…) Dans le schéma de l’organisation de ce dialogue national inclusif et souverain, il fallait que comme les autres pré-dialogues, le pré-dialogue des politico-militaires se soit tenu. » Seulement, le Premier ministre a observé que le Qatar « a proposé de réunir les politico-militaires à Doha à partir du 27 février 2022. » Par ailleurs, « le CODNI prévoit déposer au Premier ministre, Chef du gouvernement, le rapport général incluant les conclusions de Doha le 15 avril 2022. A partir de ce moment, le dialogue pourra être convoqué le 10 mai 2022. »

En justifiant le report du dialogue inclusif, Pahimi Padacké Albert a signifié que le pré-dialogue avec les politico-militaires, initialement prévu pour le 15 janvier 2022, est repoussé au 27 février à cause des « questions logistiques ». D’abord une « dispersion des politico-militaires » et ensuite « beaucoup d’entre eux n’ont pas de titres de voyage ». L’autre raison est que « la tenue du pré-dialogue des politico-militaires devient un préalable pour la tenue du dialogue national inclusif », étant donné qu’il faut « avoir un dialogue inclusif avec tous les Tchadiens, sans que personne ne soit laissé de côté. »

Pour mémoire, dans la feuille de route publiée par le gouvernement le 29 juillet 2021 pour préciser l’agenda de la transition, la tenue du dialogue national inclusif était programmée pour novembre-décembre 2021. Le 11 août 2021, le Président du Conseil militaire de transition avait même soutenu que « le temps n’attend pas et que toutes les diligences possibles et imaginables doivent être mises au point » pour respecter le délai de 18 mois. Ce qui n’a pas empêché que le 31 décembre 2021, il annonce la tenue du dialogue inclusif plutôt pour le 15 février 2022.

Présenté comme la pièce maîtresse du processus de transition en cours au Tchad depuis la prise du pouvoir par la junte militaire après l’assassinat de l’ancien Président tchadien Idriss Déby Itno, le 19 avril 2021, le dialogue national inclusif enregistre ainsi son deuxième report avec cette nouvelle date du 10 mai 2022. Ceci laisse plutôt incrédules certaines voix de l’opposition tchadienne. Par exemple, le Président du parti « Les Transformateurs », Dr Masra Succès affirme ne pas être surpris de ce report. Lui qui appréhende ce dialogue inclusif comme une « dernière chance » à saisir « pour créer les conditions d’un véritable nouveau départ » en vue d’une « transmission démocratique du pouvoir. »

Selon le Président des « Transformateurs », « le temps de ce décalage va permettre enfin aux autorités de la transition d’accéder aux conditions que nous mettons sur la table au nom de notre peuple pour participer à ce dialogue. » Ces conditions sont la formalisation de la non-candidature de ceux qui gèrent la transition, la nécessité de préciser des critères de juste représentation et la co-définition d’un agenda.

Yamingué Bétinbaye
Docteur en géographie

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.