Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Faire un don

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Idriss Déby Itno totalise 79,32% des voix et remporte la présidentielle au 1er tour

Soutenez bible.audio

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé, en fin de soirée du 19 avril 2019, les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du 11 avril au Tchad. Sans surprise, le Président sortant, Idriss Déby Itno, l’emporte avec plus de 79% des suffrages.

Pour bien des observateurs, l’enjeu du scrutin présidentiel qui s’est tenu au Tchad le 11 avril 2021 était la participation. En effet, sans véritable adversaire après le désistement des ténors de l’opposition, Idriss Déby est quasiment assuré d’une victoire facile.

D’une part, les résultats globaux provisoires font état d’un taux de participation de 64,81%. Avec un effectif de 4 723 240 votants dont 104 507 bulletins nuls sur un total de 7 288 203 inscrits, le suffrage exprimé est de 4 618 733 voix. Le pari de la participation aurait ainsi été tenu. D’autre part, ces résultats créditent Idriss Déby Itno de 3 663 431 voix, soit un score de 79,32%. Le Président sortant l’emporte ainsi devant ses 9 concurrents dont trois se sont retirés de la course dès la proclamation de la liste des candidats. Il s’agit notamment de Saleh Kebzabo et Ngarledji Yorongar reconnus comme des cadors de l’opposition politique, ainsi que le notaire Théophile Bongoro.

A la suite d’Idriss Déby Itno, arrivent dans l’ordre, Pahimi Padacké Albert (10,32%), Lydie Beassemda (3,16%), Romadoumngar Félix Nialbé (1,90%), Brice Mbaimon Guedmbaye (1,40%), Alladoum Djarma Balthazar (1,30%) et Théophile Yombombé Madjitoloum (0,43%). C’est dire que si l’ancien Premier ministre Pahimi Padacké Albert a franchi la barre du 1/10ème des suffrages exprimés, c’est moins d’un électeur sur deux qui a jeté son dévolu sur le chef de file de l’opposition, Romadoumngar Félix Nialbé.

A l’issue de la proclamation des résultats provisoires, ce 19 avril 2021, le Président de la CENI, Dr Kodi Mahamat Bam, a exhorté la classe politique tchadienne en général et les candidats en lice en particulier, « à respecter le verdict des urnes dans une sorte de gentlemen agreement ». Il a aussi souhaité que les Tchadiens tirent « des leçons de cette expérience enrichissante à travers une évaluation responsable, car la participation à la gestion des affaires de la nation ou de la communauté est un droit fondamental du citoyen ». Par ailleurs, le Président de la CENI a estimé que « l’organisation d’une élection réussie est un facteur de paix sociale qui contribue au renouvellement des institutions de la République ».

Au niveau international, le Président de la Commission de l’Union Africaine, l’ancien chef de la diplomatie tchadienne, Moussa Faki Mahamat est l’une des premières voies à saluer une « élection transparente et apaisée ». toujours est-il qu’en attendant la validation ou non des résultats du scrutin du 11 avril 2021 par la Cour Suprême d’ici au 15 mai, Idriss Déby Itno devrait sûrement commencer à se repositionner pour engager au mieux la lutte contre la pauvreté et l’insécurité, et promouvoir un véritable vivre-ensemble et un dialogue politique et social durable au Tchad.

Yamingué Bétinbaye
Docteur en géographie

Soutenez Bible.audio
Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter