Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Sénégal: Concerts de casseroles lors de manifestations organisées par l’opposition

Des concerts de klaxons et de casseroles ont retenti mercredi soir dans les rues de Dakar, la capitale du Sénégal, lors de manifestations organisées par la coalition d’opposition avant les élections législatives qui se dérouleront le mois prochain.

La coalition Yewwi Askan Wi avait appelé ses partisans à se mettre à leurs fenêtres et à leurs balcons, et à sortir sur le pas de leurs portes à 20h00 pour frapper sur des casseroles, afin de montrer leur colère après l’invalidation de la liste nationale menée par Ousmane Sonko.

Des rassemblements – interdits par les autorités sénégalaises – ont généré des heurts entre les forces de l’ordre et des manifestants vendredi dernier, la police faisant usage de gaz lacrymogènes et de canons à eaux.

Ousmane Sonko, le chef de l’opposition, a déclaré que trois personnes avaient été tuées lors des manifestations du 17 juin, l’une d’elles à Dakar et les deux autres dans la région de la Casamance, dans le sud du pays.

Plusieurs membres de l’opposition ont également été arrêtés lors de ces rassemblements.

La liste nationale de la coalition Yewwi Askan Wi a été invalidée par le Conseil national du Sénégal en raison d’une erreur dans la constitution de cette liste, selon des documents juridiques.

Les tensions sont vives au Sénégal depuis la détention temporaire d’Ousmane Sonko l’année dernière pour des accusations de viols, accusations démenties par le chef de l’opposition.

La pression politique s’est accentuée sur le président sénégalais, Macky Sall, dont le mandat est entaché d’accusations selon lesquelles il cible injustement ses rivaux politiques et d’inquiétudes quant à la possibilité qu’il cherche à prolonger son règne au-delà de la limite de deux mandats prévue par la Constitution.

(Reportage Bate Felix, Ngouda Dione, Diadie Ba, rédigé par Nellie Peyton; version française Camille Raynaud)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter