Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’UA résiste à la « situation exceptionnelle » causée par le COVID-19

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a indiqué que la « situation exceptionnelle » causée par la pandémie de nouveau coronavirus n’avait pas détourné l’attention du bloc des problèmes prioritaires du continent.

A l’occasion de la 38e session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA tenue mercredi et jeudi, il a souhaité que « l’année 2021, malgré des inquiétudes concernant de nouveaux variants (…), soit plus prospère et fructueuse en matière de concrétisation des objectifs du développement tant pour le continent que le monde ».

Outre les succès dans l’intégration régionale tels que le lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) et le Marché unique du transport aérien africain (MUTAA), M. Faki a également mis en exergue des réalisations significatives dans d’autres domaines tels que les infrastructures, la gouvernance démocratique, la paix et la sécurité, la réforme institutionnelle, la santé, les affaires sociales ou encore la science et l’innovation.

« Bâtir l’avenir de notre union signifie nous unir, par un effort sérieux permanent, pour faire face à tous les défis, graduellement, méthodiquement, dans la continuité des rêves de nos pères fondateurs », a-t-il noté.

Naledi Pandor, présidente du Conseil exécutif de l’UA et cheffe de la diplomatie sud-africaine, a noté dans son discours d’ouverture : « Bien que nous ne soyons pas encore à un niveau nous autorisant à se concentrer sur le rétablissement post-COVID-19, il sera logique d’utiliser notre précieuse unité pour concevoir des solutions permettant à l’Afrique de grandir ensemble ».

Cette session tenue de façon virtuelle, sur le thème « Arts, culture et patrimoine : les leviers pour construire l’Afrique que nous voulons », a réuni des ministres des 55 membres de l’UA pour examiner le projet d’ordre du jour et les déclarations de l’assemblée avec les recommandations appropriées qui seront soumises aux chefs d’Etat de l’UA, dont la conférence doit avoir lieu samedi et dimanche.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter