Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Au Gabon, la Saint-Valentin se heurte au coronavirus

Les amoureux gabonais ne pourront pas célébrer la Saint-valentin, du fait des mesures de restriction dues au coronavirus.

 Depuis le 23 janvier, les populations gabonaises vivent sous l’emprise de nouvelles mesures restrictives prises par leur gouvernement, dans le but de résorber la résurgence du coronavirus.
En effet, même si le continent africain semble moins impacté que les pays occidentaux, le Gabon a connu une montée soudaine des cas de contamination depuis décembre 2020, pour atteindre des pics de près de 160 contaminations par jour. De plus, l’inquiétude est venue des variants britannique et sud-africain, dont on ne maîtrise pas encore complètement la dangerosité.

Ce durcissement est aussi la conséquence du relâchement des citoyens gabonais, lesquels ne respectaient plus convenablement les mesures barrières. Cela a poussé le ministre de l’intérieur à énoncer des sanctions : « Le non port du masque sera sanctionné de 25 000 francs CFA à 200 000 francs CFA. S’agissant particulièrement des salles de fêtes, restaurants et hôtels, tout non-respect conduit à une amende qui se situera entre 5 et 10 millions de francs CFA. »
Dissuasif, donc. Avec en prime un couvre-feu qui allait de 22h à 5h du matin, mais également aussi la fermeture des frontières.

 Pour cette Saint-Valentin, ces mesures ont été davantage renforcées. Le couvre-feu, passé de 22h à 20h, sera dorénavant instauré dès 17h pour se terminer à 5h du matin. Les tourtereaux gabonais pourront donc uniquement batifoler à domicile, ou alors par textos interposés. Les traditionnels dîners aux chandelles seront également limités. Car depuis vendredi, il est en effet interdit pour un restaurant ou tout autre établissement récréatif ouvert au public, d’accueillir des clients qui n’auraient pas présenté de test covid négatif.

Rappelons que le Gabon a connu son premier cas de contamination en mars 2020. Le pays compte à ce jour 12 577 cas enregistrés, pour 11 534 guérisons et 73 décès.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter