Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19 au Cameroun: le gouverneur de la province du Centre interdit les veillées funèbres et les rites mortuaires

Dans un message porté du 3 juin 2020, le gouverneur du Centre, Naseri Paul Bea donne des instructions fermes aux préfets qui rentrent dans la logique du respect des mesures barrières liées à la pandémie de coronavirus.

Marqué d’un sceau signalant l’urgence, le gouverneur demande aux préfets, de faire respecter, dans leurs unités de commandements, l’interdiction des veillées funèbres et autres rites mortuaires relativement aux mesures édictées dans le cadre de la riposte au coronavirus, spécialement la distanciation sociale.

Ce rappel de Naseri Paul Bea tombe à point nommé car le Cameroun a affranchi le cap de 6000 personnes testées positives au coronavirus, plus de 3000 guérisons et 200 décès.

C’est pourquoi le gouvernement, à travers le ministre de la Santé publique ne cesse de sensibiliser la population sur le relâchement des mesures barrières sur l’ensemble du territoire national.

Selon le sociologue Pr Claude Abé qui était l’invité du journal de 13h au poste national de la CRTV le 4 juin 2020, il est difficile d’appliquer la distanciation sociale dans un espace plein d’émotions où justement le regroupement est une règle. « Nous sommes des sociétés plutôt chaudes et en rapport avec cette nature chaude, nos rapports sociaux sont plutôt intenses et beaucoup plus tactiles et de solidarisme et de collectivisme qui marquent la vie communautaire font en sorte que les uns et les autres ont une plus grande tendance à vivre toute proximité plutôt que des distances. Et à ce titre-là, on sait aussi que lors des veillées mortuaires, il y en a qui font dans un certain nombre de débordements. Par exemple l’alcool et qui peuvent se laisser aller. Donc les veillées mortuaires étaient devenues un espace à risque », a-t-il déclaré.

Pour lui, il y a lieu de saluer la décision du patron de la région du Centre car les rapports « tactiles, de solidarisme et de collectivisme » sont des valeurs caractéristiques  de l’Africain.

 

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter