Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’épineuse question de la succession de Paul Biya

Je soutiens le Journal Chrétien

Le sujet sur la succession de Paul Biya alimente de plus en plus la presse camerounaise. Avec des soupçons de transmission du pouvoir par une stratégie de gré à gré…

 

Depuis son indépendance en 1960, la République du Cameroun n’a connu que deux présidents : Ahmadou Ahidjo de 1960 à 1982, puis Paul Biya de 1982 jusqu’à aujourd’hui. En notant que le passage de l’un à l’autre s’était fait par transmission du pouvoir, puisque Ahidjo avait fait réviser la Constitution en 1979 pour permettre à son Premier ministre de lui succéder en cas de démission. Ce qui se passa en novembre 1982.

 

Le Cameroun n’a donc jamais connu un changement de président par la voie des urnes, ni par coup d’État, ni par soulèvement populaire. Et même durant la période coloniale, Ahidjo n’avait succédé à André-Marie Mbida au poste de Premier ministre, que parce que celui-ci avait démissionné le 11 février 1958…

 

C’est donc dans ce contexte historique que les députés camerounais ont entamé cette semaine parlementaire, avec des soupçons de projet de loi visant une révision de la Constitution en ce qui concerne la dévolution du pouvoir. Il n’est pas inutile de rappeler que le président Paul Biya est né le 13 février 1933, ce qui lui fait exactement 87 ans. L’importance de son âge attise les appétits successoraux depuis une vingtaine d’années (certains sont allés en prison pour l’avoir manifesté ouvertement), et il paraît évident que même sous cape, la question de la succession commence à se murmurer dans les couloirs de la Présidence.

Déjà, le 5 février 2019, Paul Biya avait signé un décret accordant une délégation permanente de sa signature au ministre d’État, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh. Ce qui avait alimenté les choux gras. Faisant de monsieur Ngoh Ngoh le « vice-dieu » ou encore le démiurge. Il se raconte même que c’est lui qui ferait la pluie et le beau temps en ce qui concerne toutes les décisions stratégique de la République…

 

Franck Biya dans le journal Sud Infos Plus

Le journal Sud Infos Plus imagine Franck Biya comme le successeur de son père à la tête de l’Etat camerounais. Source: cameroon-info.net /CC

 

Alors, qui pour succéder à Paul Biya ? Parce que dans l’état actuel de la Constitution, il y a le président du Sénat qui assurerait l’intérim en cas de vacance constatée du pouvoir. Au cas où lui-même serait défaillant, il y a le président de l’Assemblée nationale. Sauf que ces deux hauts dignitaires sont âgés respectivement de 86 ans pour Marcel Niat Njifenji, et d’environ 80 ans pour l’honorable Cavaye Yeguié Djibril (à la tête de l’Assemblée nationale depuis 1992). Ce qui ne fait pas d’eux des perdreaux de l’année. Et c’est naturellement que des rumeurs circulent depuis plusieurs semaines, mettant à jour cette question de remplacement alors que le mandat de Paul Biya est commençant, vu qu’il a été élu en octobre 2018 pour une durée s’achevant normalement en 2025. Des noms ont été propulsés sur le devant de la scène comme celui de Franck Biya, le fils du président. Une sonde ? Une hypothèse crédible ? Le peuple camerounais est-il prêt à accepter une telle transmission de père en fils ?

 

Et pourtant la vacance n’est pas encore constatée. Paul Biya a plusieurs fois été annoncé pour mort, mais la vérité est qu’il respecte un confinement strict puisqu’il fait partie des personnes à risque face au coronavirus. Il continue cependant à recevoir certains émissaires étrangers, notamment l’ambassadeur de France. Et jusqu’ici aucune preuve n’a été apportée ni sur son incapacité mentale ou physique, ni sur son empêchement définitif constaté par le Conseil constitutionnel, ni sur son décès et encore moins sur sa démission. On peut donc s’interroger sur l’opportunité de la récurrence de cette question, surtout en plein rassemblement des nouveaux députés (ils ont été élus après le scrutin législatif du 9 février 2020, ndlr). La presse locale imagine déjà un projet de loi visant à créer un nouveau poste de vice-président dans la Constitution, faisant de son occupant le successeur constitutionnel du président de la République en cas d’incapacité ou de décès.

Mais toutes ces supputations et ces agitations de couloirs n’auraient certainement pas eu lieu, si le président Paul Biya avait ouvertement et clairement désigné son dauphin personnel à l’intérieur de son propre parti, le RDPC.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Je soutiens le Journal Chrétien

Le Journal Chrétien propose la totalité de son contenu gratuitement, mais l’information de qualité a un coût non négligeable. Votre soutien est précieux pour nous aider à préserver notre exigence journalistique et l’indépendance de notre rédaction.


Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour