Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

CAN 2022 : ce que l’on peut retenir de la 1ère journée de la phase de six groupes qui venait de s’achever

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Selon Afrik-Foot, le premier bilan de la 1ère journée de la CAN 2021 provisoire, n’est forcément pas très positif.

Peu de buts, quelques larmes et beaucoup de honte. Ce sont des mots qui peuvent résumer cette première phase de groupes de la CAN 2021.

Avec peu buts, la 1ère journée s’est révélée particulièrement moins féconde et extraordinaire. Au total 12 buts inscrits en 12 matchs, notamment, un par 2-1, neuf qui se sont soldés par 1-0 et deux par 0-0. Ce qui se traduit par la moyenne d’un but par match.

La deuxième chose à retenir c’est l’émotion avec quelques moments émouvants. Les larmes de Max-Alain Gradel qui a inscrit le but qui a permis à la Côte d’Ivoire d’avoir le dessus sur la Guinée Equatoriale. Ce joueur expérimenté venait de perdre son père, il y a quelques jours seulement.

Dans le même registre, on note aussi les larmes de Mohamed Kamara, gardien de la Sierra Leone, peu connu mais qui s’est révélé héros. Il a versé les larmes d’émotion quand il a été déclaré l’homme du match. C’était comme s’il doutait de ses performances lors de ce match contre l’Algérie (0-0).

Enfin l’avant dernière chose à noter est qu’il y a eu des faits qui font honte et doivent interpeller la CAF. La CAN se joue dans un contexte particulier. Celui lié à la Covid-19, l’instance faitière du football africain doit veiller à ce que cette pandémie soit un catalyseur qui vient fragiliser les moments de célébration des talents du continent. Le pourquoi se retrouve dans les revendications de Burkina Faso dès le match d’ouverture, du Sénégal dont le sélectionneur des Lions de la Teranga, Aliou Cissé a été très sévère avec le protocole sanitaire de la CAF. Ce dernier, sans mâcher les mots, a lâché : « J’ai beaucoup à dire sur le protocole sanitaire de la CAF. On ne peut pas tout dire. Il y a des joueurs qui en venant ici étaient négatifs et une fois arrivés, la CAF nous dit qu’on ne peut pas les intégrer au groupe, ce qui est incompréhensible. Il y a aussi des joueurs qu’on doit tester et à qui on a refusé les tests, c’est étonnant. (…) On avait pu voir les mêmes problèmes lors du CHAN. Ce que je retiens du protocole, c’est qu’il ressemble vraiment à une farce ».

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter