Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Cameroun : la société ferroviaire Camrail investit 400 millions de FCFA pour renforcer la préservation de l’environnement sur la voie ferrée

Cet argent servira aux travaux de désherbage des abords de la voie ferrée et l’entretien des ouvrages d’art sur l’ensemble de son réseau.

Dans l’objectif de sauvegarder ses infrastructures de production ainsi que sa main-d’œuvre notamment en cette période de crise sanitaire relative à la covid-19 avec tous ses corollaires, la Cameroon Railwaiys (CAMRAIL) a mis un accent sur la préservation de l’environnement le long de sa voie ferrée.

Pour ce faire, des rencontres ont été organisées avec des populations riveraines du chemin de fer dans le but de renforcer la sécurisation de l’ensemble de sa voie ferrée. Ces travaux s’exécutent dans le cadre de la politique de proximité (PDP) instaurée par cette entreprise française. Elle vise, davantage, à impliquer les bordiers du chemin de fer dans les diverses activités de la chaine ferroviaire.

À en croire les responsables de cette entité du Groupe Bolloré, une enveloppe de 400 millions de FCFA sera affectée annuellement pour des travaux de désherbage des abords de la voie ferrée ainsi que l’entretien des ouvrages d’art sur son réseau ferroviaire. Les populations riveraines seront les bénéficiaires de ces travaux dans un protocole de partenariat « gagnant-gagnant ».

Cette politique de proximité mise en place par Camrail a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des communautés riveraines, notamment, l’accès facile à l’eau, la santé et l’éducation.

Ainsi, environ 15000 personnes ont eu accès à l’eau potable, à travers la construction des forages le long du réseau ferroviaire. Mais aussi l’accès aux soins de santé de qualité ainsi qu’à l’éducation, à travers la construction des hôpitaux et des écoles.

Quant aux travaux de désherbage confiés aux riverains, dont les prix ont passé successivement de 46 500 FCFA à 53 000 FCFA, puis, à 70 056 FCFA par kilomètre, ont permis à 1100 personnes de pratiquer des activités génératrices de revenus.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter