Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Présidentielle au Burundi: Qui va succéder à Pierre Nkurunziza?

Le Burundi a abrité mercredi trois scrutins cumulés (premier tour de la présidentielle, législatives et communales) marqués par le choix du successeur du président Pierre Nkurunziza à partir du 20 août prochain selon le calendrier électoral 2020 publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 28 juin 2019.
C’est ce qu’a rapporté la synergie des médias burundais mise en place pour la couverture des élections de 2020.
Au pouvoir depuis le 26 août 2005, le président Nkurunziza a annoncé le 7 juin 2018, en marge d’une cérémonie de promulgation d’une nouvelle Constitution, qu’il n’allait pas briguer un autre mandat présidentiel en 2020.
En revanche, le président Nkurunziza avait déclaré après cette annonce qu’il soutiendrait « avec toutes ses forces et toute son intelligence » son successeur qui sortira vainqueur de l’élection présidentielle 2020 et dont la cérémonie d’investiture est prévue le 20 août prochain devant le nouveau parlement élu et la Cour constitutionnelle.
Sept candidats sont en lice 20 mai 2020 pour le fauteuil présidentiel.
Il s’agissait du général-major Evariste Ndayishimiye pour le compte du Conseil National pour la Défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir), Agathon Rwasa pour le Congrès national pour la liberté (CNL), Domitien Ndayizeye pour la coalition de partis politiques « Kira Burundi » (« Guéris Burundi » en langue française), Gaston Sindimwo au nom de l’Unité pour le progrès national (UPRONA), Léonce Ngendakumana pour le compte du Front pour la démocratie au Burundi (Sahwanya-FRODEBU) ainsi que deux candidats indépendants, à savoir Dieudonné Nahimana et Francis Rohero.
Selon les prévisions établies par la CENI, un peu plus de cinq millions d’électeurs étaient attendus pour ce triple scrutin du 20 mai 2020 destiné à doter le pays de nouvelles hautes institutions républicaines d’ici le 20 août prochain, d’abord au sommet de l’exécutif, à la chambre basse du Parlement bicaméral burundais (Assemblée nationale) et au niveau de l’administration territoriale communale.
En marge du vote effectué au centre de vote de l’Ecole fondamentale de Buye (commune Mwumba, province de Ngozi, nord) , le président Nkurunziza a vivement appelé ses compatriotes à respecter le verdict des urnes. « Je suis très heureux de constater que ces élections ont lieu au moment où le Burundi baigne dans la paix et la sécurité, recouvrées totalement après les trois premières décennies conflictuelles ponctuées de bains de sang ayant suivi l’acquisition de l’indépendance en 1962 », a-t-il dit au cours d’une brève déclaration à la presse.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

A lire aussi:

Pierre Nkurunziza

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter