Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Burundi perd son Président, Nkurunziza emporté par un arrêt cardiaque

Annoncé dans l’après-midi du 9 juin 2020, le décès du Président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a pris tout le monde de court.

Homme charismatique pour les uns et controversé pour les autres, ce Chef d’Etat africain de 55 ans venait d’organiser une présidentielle à laquelle il a refusé de prendre part afin de céder le fauteuil qu’il occupe depuis 15 ans.

C’est par un communiqué officiel signé par le Secrétaire général du gouvernement, Prosper Ntahorwamiye, par ailleurs porte-parole du gouvernement, que les autorités du Burundi ont annoncé le décès du Président Pierre Nkurunziza, « suite à un arrêt cardiaque ». Il s’est éteint une journée auparavant, le 8 juin 2020. Un deuil national de 7 jours est observé dans le pays à partir du 9 juin.

Selon la version officielle, tout est allé très vite. Pierre Nkurunziza a assisté à un match de volleyball dans l’après-midi du 6 juin. Dans la nuit du 6 au 7 juin, il a senti un malaise et s’est aussitôt rendu à l’hôpital où il est reçu en hospitalisation pour « état de malaise ». Dans la journée du 7 juin, « son état de santé s’est amélioré et il s’est entretenu avec les personnes qui étaient à côté de lui ». Le jour suivant, « son état de santé a brusquement changé avec un arrêt cardiaque ». Malgré une réanimation immédiate et une assistance cardiovasculaire « continue et adaptée », il a fini par rendre l’âme.

Dans le communiqué du 9 juin 2020, le gouvernement a précisé que « le Burundi vient de perdre un digne fils du pays, un Président de la République, un Guide suprême du patriotisme national ». Il a demandé, par la même occasion, « au peuple burundais de rester calme et serein et d’accompagner Son Excellence le Président de la République avec beaucoup de prières ».

Pierre Nkurunziza était le chef du principal groupe armé hutu pendant la guerre civile burundaise. Il est arrivé au pouvoir en 2005 à l’issue d’une élection par l’Assemblée nationale, succédant au Président Domitien Ndayizeye. Il est ensuite réélu au suffrage universel en 2010, puis en 2015. Sa candidature pour un 3ème mandat en 2015 a été très contestée tout comme son élection en question. Le 20 mars 2020, tandis que les Burundais sont appelés à nouveau aux urnes pour élire leur Président de la République, Nkurunziza a préféré ne pas faire acte de candidature. Le candidat de sa formation politique, Evariste Ndayishimiye, est tout de même élu au premier tour.

Enseignant de profession, Pierre Nkurunziza n’a jamais caché sa préférence très prononcée pour les activités sportives, ni sa foi en Jésus-Christ. Chrétien évangélique, il aimait bien monter sur le podium pour esquisser des pas de danse aux côtés des chantres, prier, ou encore prêcher la Bonne Nouvelle lors des campagnes d’évangélisation. Ce qui n’était pas forcément vu d’un bon œil dans la sphère politique.

Yamingué Bétinbaye, 

Docteur en géographie 

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter