Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Cameroun : Des journalistes à l’école de la sécurité numérique et physique pour mieux protéger la liberté de presse

L’activité organisée à Douala ce 27 Avril 2022 est initiée par l’Organisation Non Gouvernementale Un Monde Avenir, association pour le développement social et la participation citoyenne. Une trentaine de journalistes venus des régions du Littoral et du Sud-ouest ont été invités à l’usage responsable des réseaux sociaux entre autres pour une préservation de leur vie privée. Ces professionnels des médias sont par ailleurs tenus au respect de la réglementation en vigueur qui encadre l’exercice du journalisme au Cameroun.

Deux exposés ont suffi pour atteindre les objectifs de cet atelier de formation qui visait : « à contribuer à un climat social qui soit favorable au travail des journalistes de manière générale. Nous sommes partis du constat selon lequel, les journalistes au Cameroun ne jouissent pas de la liberté d’expression et de la liberté de la presse qui leur sont reconnues », renseigne David MOUKOUDI en charge de la coordination des opérations de terrain à l’ONG Un Monde Avenir.

La préservation de la vie privée des journalistes pour une meilleure liberté de la presse

Le journalisme est l’un des métiers des plus nobles mais aussi complexes. C’est pourquoi ceux qui l’exercent se doivent beaucoup de discrétion. Ainsi, la notion de périmètre se veut d’une importance capitale chez les hommes et femmes de médias. Pour le Dr. Thierry Minka, ingénieur informaticien : « Le périmètre peut être utilisé pour fixer des limites dans la vie physique aussi bien que des limites numériques. Il nous permet de filtrer ce que nous laissons entrer et sortir en fonction des réalités de l’heure ». Pour garantir leur sécurité physique et numérique, les journalistes doivent faire attention à ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux numériques et aux informations intimes qu’ils communiquent dans leur environnement. Pour y parvenir, il leur est suggéré de classifier les informations et les communiquer uniquement sur la base du « need to know ». Il y’en a qui sont top secrètes, d’autres secrètes, d’aucunes confidentielles et certaines publiques. L’information sera de ce fait donnée en fonction du destinataire.

Journalisme et instruments juridiques internationaux

Le législateur camerounais n’est pas muet sur l’exercice du journalisme, aussi, les textes en vigueur sont soutenus par plusieurs autres instruments juridiques internationaux qui régissent les activités de la presse. Les journalistes sont tenus au respect de chacune de ces dispositions de la loi pour éviter des conflits avec l’organe en charge de la régulation des médias, le gouvernement et même avec certaines personnes qui se sentent offusquées par le traitement de l’information de quelques professionnels de médias.

Conscients de tout ce que prévoit la loi contre l’exercice du métier en marge du respect de l’éthique et de la déontologie, les journalistes camerounais souhaitent vivement une dépénalisation des délits de presse. Dans cette optique, l’ONG Un Monde Avenir mène actuellement un plaidoyer pour l’adoption d’une loi sur l’accès à l’information et la suppression dans le code pénal camerounais de la pénalisation des délits de presse.

Après les travaux de ce 27 Avril, Un Monde Avenir organise le 06 Mai 2022 à Douala, le 4e forum national sur la liberté de la presse et l’accès à l’information. Les participants viendront des dix régions du Cameroun et de la Tunisie.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter