Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Retraites: Les partenaires sociaux se saisissent des enjeux financiers de la réforme

Les partenaires sociaux s’attellent jeudi au volet financier de la future réforme des retraites avec l’objectif à court terme d’un retour à l’équilibre du système en 2027, une mission dont les conclusions, attendues fin avril, sont loin d’être acquises tant les positions divergent.

La conférence de financement, suggérée par la CFDT, sera installée par le Premier ministre Edouard Philippe au Conseil économique et social (Cese), à Paris, avec pour pilote Jean-Jacques Marette, artisan respecté de la fusion Agirc-Arrco.

Alors que la contestation sociale continue contre le projet du gouvernement, avec une huitième journée d’action interprofessionnelle mercredi, syndicats et organisations patronales devraient être présents, y compris la CGT et Force ouvrière.

« On va expliquer comment améliorer notre système actuel », a dit le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, qui exige toujours le retrait d’une réforme « bâclée ».

Le parcours parlementaire des deux projets de loi – organique et ordinaire – débute le 3 février en commission spéciale avant leur examen en séance publique à partir du 17 février.

Les oppositions de gauche et de droite dénoncent une entorse indue au travail législatif, les mesures paramétriques du texte, incomplet, devant faire l’objet d’ordonnances.

Outre les profondes divergences entre partenaires sociaux, la conférence est déjà lestée d’une controverse sur les projections financières du gouvernement, critiquées, fait rare, par le Conseil d’Etat.

Dans un avis consultatif rendu vendredi dernier, l’instance juge « lacunaires » les éléments fournis dans l’étude d’impact de plus de mille pages.

Le Conseil d’Etat relève également le risque juridique des 29 ordonnances prévues par le gouvernement, particulièrement sur les moyens de parvenir à l’équilibre financier en 2027.

« SOUPÇON »

Selon le Conseil d’orientation des retraites (COR), le déficit du régime actuel est évalué en l’état à 10 milliards d’euros en 2025 et 12 milliards d’euros en 2027.

Dans un geste d’ouverture envers les syndicats réformistes CFDT et Unsa, Edouard Philippe a suspendu du texte une mesure d' »âge pivot » à 64 ans en 2027, avec un système de bonus-malus, à charge pour les partenaires sociaux de trouver des solutions alternatives.

Sur les mesures d’âge, le Conseil d’Etat préconise « d’appréhender l’impact de telles évolutions sur les comptes de l’assurance-chômage, compte tenu du faible taux d’emploi des plus de 65 ans et les dépenses des minima sociaux, toutes données qui sont absentes de l’étude d’impact ».

Dans une tribune publiée mercredi dans Le Monde, six chercheurs, dont l’économiste Thomas Piketty, estiment que l’étude d’impact n’a « aucune valeur informative » et « alimente le soupçon de dissimulation des effets réels de la réforme ».

Le chef du gouvernement a assuré mardi à l’Assemblée nationale que les remarques du Conseil d’Etat, « utiles au débat », seraient « prises en compte ».

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a dit mercredi attendre des chiffres « fiables et loyaux ».

« On veut pouvoir commencer par un élément d’expertise sur les besoins de financement du système, (…) ensuite on pourra rentrer dans le fond du sujet », a-t-il déclaré sur BFM TV.

« Il est trop tôt pour dire ce que seront les propositions des uns et des autres », a-t-il ajouté.

Les partenaires sociaux ont déjà esquissé des pistes : modulation des âges de départ à la retraite en fonction de la pénibilité, emploi des seniors, « réaffectation » des cotisations pour la CFDT, recours partiel à la trentaine de milliards d’euros du Fonds de réserve des retraites, hausse des cotisations des plus hauts revenus, pérennisation de la Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) pour l’Unsa, « mesures d’âge » pour le Medef.

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Edouard Philippe

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.