Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La violence contre les femmes est une insulte faite à Dieu, dit le pape François

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le pape François a lancé samedi, dans son message du Nouvel An, un vibrant appel à la fin des violences à l’égard des femmes, qui sont à ses yeux une insulte faite à Dieu.

Le souverain pontife a célébré une messe en la basilique Saint-Pierre en ce jour où l’Église catholique romaine célèbre Sainte Marie et la Journée mondiale de la paix.

Le pape âgé 85 ans semblait en bonne forme, au lendemain du service du soir du Nouvel An, qu’il n’avait pas présidé comme prévu à la dernière minute, sans qu’aucune explication n’ait été donnée.

Au début de la messe de samedi, il a parcouru l’allée centrale de la basilique, à la différence de l’office de vendredi soir qui l’avait vu entrer par une porte latérale.

Le pape souffre d’une sciatique qui engendre des douleurs dans les jambes et l’empêche parfois de rester debout pendant de longues périodes.

François a consacré son homélie du Nouvel An à la maternité et aux femmes.

« Et puisque les mères donnent la vie et que les femmes gardent le monde, faisons tous davantage d’efforts pour promouvoir les mères et protéger les femmes », a-t-il déclaré.

« Combien de violences sont dirigées contre les femmes ! Assez ! Blesser une femme, c’est insulter Dieu, qui d’une femme a pris notre humanité – pas par un ange, pas directement, mais par une femme », a-t-il déclaré en référence à Marie, la mère de Jésus.

Lors d’une émission de télévision italienne le mois dernier, François a déclaré à une femme battue par son ex-mari que les hommes coupables de violences contre les femmes se livrent à quelque chose de « presque satanique ».

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 il y a près de deux ans, François s’est exprimé à plusieurs reprises contre les violences domestiques, qui ont augmenté dans de nombreux pays avec les confinements qui ont piégé des femmes avec leurs agresseurs.

Le nombre de fidèles présents à la messe était plus faible que ces dernières années en raison des restrictions liées à la pandémie. L’Italie, qui entoure la Cité du Vatican, a signalé vendredi un nombre record de 144.243 cas liés de COVID-19 et a récemment imposé de nouvelles mesures comme l’obligation de porter des masques en extérieur.

(Reportage Philip Pullella ; version française Elizabeth Pineau)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter