Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Grève à la SNCF, les syndicats insatisfaits des propositions de la direction

Je fais un don

(Corrige un article du 6 juillet – l’Unsa-Ferroviaire a bien participé au mouvement de grève, contrairement à ce qui était écrit auparavant §11. Elle a déposé un préavis de grève §2)

par Antony Paone et Caroline Pailliez

PARIS (Reuters) – Trois des quatre syndicats à l’origine de la grève qui a affecté le trafic de la SNCF mercredi ont jugé les propositions d’augmentation de salaire de la direction insuffisantes pour faire face à l’augmentation du coût de la vie, laissant présager de nouvelles perturbations cet été.

Les quatre organisations syndicales représentatives – CGT, Sud-Rail, CFDT, qui avaient déposé un préavis de grève unitaire pour le 6 juillet afin de réclamer une négociation sur les salaires, ainsi que Unsa-Ferroviaire qui a déposé un préavis de son côté – ont été reçues mercredi matin par la direction.

Cette dernière leur a proposé une augmentation des rémunérations allant de 2,2% pour un cadre à 3,7% pour un agent d’exécution en tout début de carrière, selon trois syndicats.

Ces augmentations passent notamment par une revalorisation du point d’indice qui sert de base de calcul à la rémunération des cheminots, une revalorisation de la « prime vacances » et une augmentation du salaire de base de 400 euros bruts pour tous les salariés, lissée sur l’année. Elles seraient applicables rétroactivement à compter du 1er avril.

« Ces mesures ne font qu’entériner la perte de pouvoir d’achat des cheminots. L’entreprise reste à la moitié du gué », a dit à Reuters Eric Meyer, secrétaire fédéral de Sud-Rail, à l’issue de la rencontre.

« On va consulter nos adhérents. Il y a une grande chance pour que ça n’en reste pas là. A un moment donné, cet été il pourrait y avoir d’autres mouvements pour remettre la direction autour de la table », a-t-il poursuivi.

Même discours du côté de la CGT Cheminots. « Au regard de la situation de l’inflation de 5,8% mesurée en juin et du niveau attendu en fin d’année à plus de 8%, ces mesures sont clairement indécentes et n’effacent pas le contentieux salarial », a-t-elle écrit dans un communiqué.

La CFDT Cheminots, qui qualifie ces mesures d' »insuffisantes pour couvrir les effets de l’inflation », consultera pour sa part ses adhérents pour envisager les suites à donner au mouvement.

TRAFIC PERTURBÉ

Le trafic a été fortement perturbé mercredi sur le réseau SNCF. Un train sur deux en moyenne roulait sur le réseau transilien en Île-de-France, tout comme deux TER sur cinq en région, et un train sur trois en moyenne pour les trains intercités, selon la SNCF qui a également dû annuler plusieurs TVG Inoui et Ouigo.

Pour l’Unsa-Ferroviaire, qui représente les salariés de l’encadrement, les propositions de la direction sont « encourageantes », d’autant plus que, selon son secrétaire général Didier Mathis, les syndicats ont négocié une clause de revoyure à la fin de l’année pour faire le point sur l’inflation.

Ce dernier précise que le syndicat n’avait pas pour projet de déposer de préavis de grève pour l’été.

Les mouvements sociaux se multiplient en Europe dans les transports, l’énergie et la fonction publique, alors que l’inflation enregistre des niveaux records dans la zone euro. Les syndicats du secteur aérien appellent en France à des grèves du 8 au 10 juillet puis encore du 13 au 17 juillet.

Le gouvernement a accepté la semaine dernière d’augmenter le point d’indice qui sert de base de calcul à la rémunération des fonctionnaires de 3,5%. Cet indice n’avait pas bougé depuis 2017.

A la SNCF, les cheminots n’ont pas obtenu d’augmentation générale des salaires depuis huit ans, ce qui a entraîné une perte de pouvoir d’achat de 15%, selon Sud-Rail.

(Corrige un article du 6 juillet – l’Unsa-Ferroviaire a bien participé au mouvement de grève, contrairement à ce qui était écrit auparavant §11. Elle a déposé un préavis de grève §2)

(avec Léa Guedj et Caroline Pailliez, édité par Jean-Stéphane Brosse et Sophie Louet)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI650SP-BASEIMAGE

Soutenez le Journal Chrétien

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour