Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Filippo Grandi exhorte l’Europe à aider la Grèce à gérer la crise des réfugiés

Télécharger l'application du Journal Chrétien

ATHENES, 29 novembre (Xinhua) — L’Europe devrait prendre sa part de responsabilité et contribuer à atténuer la souffrance des milliers de réfugiés et de migrants vivant en Grèce, a déclaré jeudi le chef du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).
« L’Europe a fourni une assistance financière, mais ce n’est pas suffisant. Cela doit continuer, cela doit être bien plus significatif », a indiqué à la presse à Athènes le haut commissaire Filippo Grandi.
Le Règlement Dublin, qui dicte que le premier pays dans lequel un migrant dépose une demande d’asile est responsable de la validation ou du rejet de sa demande, est complètement inadéquat, selon M. Grandi.
« L’Europe doit se doter d’un nouveau système qui soit davantage basé sur le partage des responsabilités », a-t-il poursuivi.
La Grèce fait face à une nouvelle crise des réfugiés alors que le nombre de demandeurs d’asile a considérablement augmenté cette année, les centres d’accueil des îles de la mer Egée étant débordés avec l’arrivée de nouveaux migrants.
Jusqu’à présent, plus de 60.000 personnes sont arrivées en Grèce cette année par voie terrestre ou maritime, selon le dernier rapport du HCR.
Les conditions actuelles dans les camps de réfugiés de l’île de Lesbos sont « extrêmement inquiétantes » au vu de l’accès inadéquat aux services de base et à une situation de tension générale menant régulièrement à la violence, a expliqué M. Grandi au cours d’une visite en Grèce.
Le responsable onusien a exhorté Athènes à améliorer les conditions de vie dans les camps de réfugiés, atténuer la surpopulation en transférant les réfugiés sur le continent, assurer un processus équitable de demande d’asile et protéger les enfants non accompagnés.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Filippo Grandi

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter