Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Emmanuel Macron opposé à l’interdiction des listes communautaires

PARIS (Reuters) – Emmanuel Macron s’est dit opposé mardi à l’interdiction des listes communautaires, réclamée par la droite et l’extrême droite pour les élections municipales de mars 2020, préférant mettre en avant les « règles claires » existantes.

« Je suis sur ce point pragmatique et ouvert à toutes les propositions à la condition qu’elles soient efficaces et qu’elles respectent nos principes », a déclaré le chef de l’Etat lors d’un discours au 102e Congrès des maires, à Paris.

« Comment définirait-on les listes communautaires, qui en serait le juge, selon quels critères ? », a-t-il poursuivi. « La vie politique est ainsi faite que les choses peuvent changer. Nous avons des règles claires, faut-il ici les bousculer parce que soudain les esprits s’échauffent ? Je nous appelle collectivement à la prudence, pas celle qui mène à l’inaction mais celle qui conduit à ne pas renoncer aux libertés de la République ».

« Il ne faut pas en la matière avoir quelque naïveté que ce soit : il ne s’agit pas de proclamer l’interdiction pour régler le problème », a-t-il jugé. « Qui peut penser que de telles listes se présenteront à visage découvert avec spontanéité et clarté ? »

Concernant la lutte contre la radicalisation et le communautarisme, le ministre de l’Intérieur donnera « des instructions nouvelles aux préfets dans les prochains jours » et le gouvernement portera « des actions concrètes nouvelles dans les prochaines semaines », a ajouté le chef de l’Etat.

Mais il s’agit de « ne pas tout confondre ».

« On confond bien souvent la laïcité, la civilité et l’ordre public. La laïcité a un cadre, la loi de 1905 (…) ce n’est en aucun cas un cadre de combat ou d’exclusion, ce n’est pas la notion qui doit nous conduire à mettre dos à dos, front à front, une part de la société française contre une autre. Ce serait une profonde erreur historique et une faute lourde politique ».

Jugée marginale par les observateurs, la question des listes communautaires en France revient sur le devant de la scène à l’approche des élections municipales de mars prochain.

Le chef de file des sénateurs Les Républicains (LR), Bruno Retailleau, a déposé début novembre une proposition de loi visant à empêcher le dépôt de listes ou le financement de candidats menant une « campagne communautariste ».

Le sénateur vise explicitement l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) – un parti fondé en 2012, qui se défend de tout communautarisme et qui a recueilli 0,13% des voix aux élections européennes de mai, avec quelques scores notables dans certains quartiers populaires.

(Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Emmanuel Macron

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter