Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Damien Abad dément des accusations de violence sexuelle

Damien Abad a rejeté dimanche « avec la plus grande force » des accusations de violence sexuelle après la publication par le site Mediapart des témoignages de deux femmes accusant le nouveau ministre des Solidarités et des Personnes handicapées de viols il y a plus de 10 ans.

Selon Mediapart, une première accusatrice a récemment saisi l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique, tandis que l’autre accusatrice a en 2017 porté plainte pour viol, qui a été classée sans suite.

Les faits remontent à 2010 pour la première et 2011 pour la deuxième.

Dans un communiqué publié dimanche, Damien Abad, président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale jusqu’à son entrée au gouvernement vendredi, « conteste avec la plus grande force ces accusations de violences sexuelles ».

« Je conteste avoir exercé quelque forme de contrainte que ce soit sur aucune femme. Je conteste enfin tout abus de pouvoir lié aux fonctions que j’ai occupées. Les relations sexuelles que j’ai pu avoir tout au long de ma vie ont toujours été mutuellement consenties. Ces accusations relatent des actes ou des gestes qui me sont tout simplement impossibles à raison de mon handicap », ajoute le ministre, atteint d’arthrogrypose, une maladie entraînant des raideurs articulaires.

Interrogée sur le sujet lors d’un déplacement de campagne dans le Calvados, la Première ministre Elisabeth Borne, dont le gouvernement a été formé vendredi, a déclaré qu’elle « n’étai(t) pas au courant » de ces accusations avant la parution de l’article de Mediapart samedi soir et a promis de tirer « toutes les conséquences » si la justice était à nouveau saisie.

« Je vais être très claire : sur tous ces sujets de harcèlement, d’agression sexuelle, il ne peut y avoir aucune impunité et il faut continuer à agir pour que les femmes qui peuvent être victimes d’agressions, de harcèlement, puissent libérer leur parole », a dit Elisabeth Borne.

« Je peux vous assurer que s’il y a des nouveaux éléments, si la justice est à nouveau saisie, on tirera toutes les conséquences de cette décision », a-t-elle ajouté.

(Reportage Elizabeth Pineau, rédigé par Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter