Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Covid-19/France: Les commerces non-essentiels ne pourront pas rouvrir « à ce stade », dit Fesneau

Le gouvernement français n’envisage pas « à ce stade » d’autoriser la réouverture des commerces non essentiels contraints de baisser le rideau dans le cadre du reconfinement face à la deuxième vague d’épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi sur France Info le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau.

« Pas à ce stade », a-t-il répondu alors qu’on l’interrogeait sur la possibilité d’une réouverture de ces commerces non essentiels, comme les magasins de jouet ou les salons de coiffure.

« Je comprends tout à fait la détresse des commerçants qui sont concernés », a-t-il poursuivi, reconnaissant qu’ils avaient pris « beaucoup de précautions et de mesures sanitaires qu’il faut saluer » mais rappelant que la décision de fermer leurs commerces avait été prise « pour éviter que nous nous déplacions plus qu’il ne le faut ».

« On verra quand on aura le sentiment que les mesures prennent leurs effets si on peut relâcher un peu la pression sur les commerces », a-t-il ajouté.

Seuls les commerces vendant des produits de première nécessité sont autorisés à ouvrir sans contrainte dans le cadre du reconfinement en vigueur depuis le 30 octobre.

Une clause de revoyure avait été fixée au 12 novembre, soit ce jeudi. La situation sanitaire ne semble pas permettre un assouplissement du dispositif.

Un conseil de défense consacré à la crise sanitaire se tiendra jeudi matin à l’Elysée et le Premier ministre, Jean Castex, donnera le même jour à 18h00 une conférence de presse.

Les derniers chiffres disponibles faisaient état mardi soir de quelque 470 décès supplémentaires et de 22.180 nouvelles contaminations en 24 heures.

Avec 31.505 patients atteints du Covid-19 actuellement hospitalisés, la France se rapproche par ailleurs du pic atteint le 14 avril dernier, quand 32.292 malades touchés par la maladie étaient hospitalisés.

Dans les services de réanimation, on comptait mardi soir 4.750 malades du Covid, un niveau encore en deçà du record atteint le 8 avril (7.148 lits occupés) mais qui n’avait pas été atteint depuis le 24 avril.

(Henri-Pierre André)

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter