Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

28 000 manifestants pour l’anniversaire des Gilets jaunes en France

PARIS (Reuters) – Les manifestations organisées par les « Gilets jaunes » ont rassemblé quelque 28.000 personnes samedi en France, a déclaré le ministère de l’Intérieur, soit dix fois moins qu’au début du mouvement de contestation sociale il y a un an.

Alors que près de 300.000 personnes s’étaient rassemblées le 17 novembre 2018 à travers la France, notamment sur les ronds-points, ces manifestations hebdomadaires ont progressivement réuni moins de monde jusqu’à ce week-end anniversaire.

Ce chiffre de 28.000 manifestants, le plus important depuis plusieurs mois, marque toutefois un certain regain de mobilisation.

A Paris, où 4.700 personnes ont défilé samedi d’après les autorités, des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont entraîné l’annulation d’une manifestation au départ de la place d’Italie.

Des voitures ont été renversées, du mobilier urbain cassé et des feux allumés sur cette place du sud-est de Paris, où des projectiles, notamment des pavés, ont été lancés contre les forces de l’ordre et contre des vitrines de magasins. La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau.

« La tournure des événements et notamment les destructions mais également les attaques systématiques contre les forces de sécurité mais également contre les sapeurs pompiers (…) ont fait que j’ai décidé d’interdire que cette manifestation se déroule », a déclaré le préfet de police de Paris, Didier Lallement, au cours d’une conférence de presse, en évoquant la présence de casseurs et de « black blocs ».

Assumant une stratégie consistant à « fixer » les violences en un seul endroit de Paris, Didier Lallement a assuré que « tous ceux qui cachent leur visage, tous ceux qui jettent des pierres » seraient progressivement interpellés, les forces de l’ordre ne laissant qu’une seule voie de sortie de la place d’Italie.

« Notre réponse sera très ferme », a-t-il promis, tout en jugeant les destructions « limitées » et circonscrites à cette place, où les autorités ont annoncé vers 17h00 avoir rétabli l’ordre.

Quelques incidents ont éclaté par la suite, à la tombée de la nuit, dans le quartier commerçant des Halles, en plein coeur de la capitale.

SITUATION CALME À MARSEILLE

A 20h00, la préfecture de police avait procédé à 147 interpellations. A la même heure, 129 personnes avaient été placées en garde à vue, selon le parquet.

Dans le nord-ouest de la capitale, après quelques jets de grenades lacrymogènes, les Gilets jaunes ont pu défiler dans l’après-midi sur le parcours d’une autre manifestation au départ de la porte de Champerret.

Plusieurs dizaines de personnes avaient auparavant brièvement bloqué la circulation sur le périphérique parisien dans ce secteur. Elles se sont retirées dans le calme à l’arrivée des forces de l’ordre, intervenues quelques minutes après leur irruption sur le périphérique.

Cette manifestation s’est terminée sans incident notable place de la Bastille, a déclaré Didier Lallement.

Plusieurs secteurs de Paris avaient été interdits dès vendredi aux manifestants, notamment les Champs-Elysées et les abords de l’Arc de Triomphe, théâtres de nombreuses violences dans les premiers mois du mouvement de contestation.

L’interdiction restera valable dimanche, alors que de nouvelles actions sont prévues pour marquer l’anniversaire du mouvement.

A Marseille, un millier de personnes se sont regroupées sur le Vieux Port en scandant des slogans hostiles au président Emmanuel Macron. Quelques heurts ont éclaté lorsque des manifestants ont tenté de forcer un barrage, provoquant des jets de pierre contre des tirs de grenades lacrymogènes.

A Montpellier, la permanence du député LaRem (La République en marche) Patrick Vignal a été endommagée. Cinq personnes ont été interpellées et deux policiers ont été blessés en marge d’une manifestation, a rapporté la préfecture.

Le mouvement des Gilets jaunes visait initialement à protester contre la hausse des taxes sur les carburants mais il s’est transformé en une contestation plus générale de la politique économique et sociale d’Emmanuel Macron.

(Bureau de Paris, avec Marc Leras à Marseille, édité par Bertrand Boucey et Jean-Stéphane Brosse)

Soutenez le Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Gilets Jaunes

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour