Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

France: un professeur d’histoire décapité près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines

Un professeur d’histoire a été décapité vendredi près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Le suspect a été abattu par la police dans une commune voisine, à Eragny, dans le Val-d’Oise.Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.
Un homme a été tué vendredi de plusieurs coups de couteau et son agresseur est mort sous des balles tirées par la police à la limite des villes de Conflans Sainte-Honorine et Eragny sur Oise, au nord-ouest de Paris, a-t-on appris de source policière.

Le parquet national antiterroriste (PNAT) a annoncé qu’il s’était saisi des chefs « d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Le corps de la victime a été découvert en fin d’après-midi à Conflans Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Il s’agit d’un professeur de collège qui, dit-on de source policière, avait montré des caricatures du prophète Mahomet en classe.

Des témoins ont entendu l’agresseur crier « Allah Akbar », rapporte une source policière. Les enquêteurs tentent de vérifier ce point.

Le suspect pris en chasse a été stoppé par des policiers d’une équipe de la BAC, la brigade anti-criminalité, sur le territoire de la commune limitrophe d’Eragny, dans le Val d’Oise.

Le maire d’Eragny, Thibault Humbert, a déclaré sur BFM TV que les faits s’étaient produits vers 17h00. « L’individu a été neutralisé sur la commune d’Eragny, l’agression a eu lieu à la limite entre les communes de Conflans Sainte-Honorine et d’Eragny », a-t-il dit.

L’agresseur « a été neutralisé avenue Salengro, un quartier résidentiel », a-t-il ajouté.

Une cellule de crise a été ouverte en lien avec Emmanuel Macron et le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé sur Twitter le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, rentré précipitamment à Paris d’un déplacement au Maroc.

Cette agression survient alors que se poursuit le procès des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher en janvier 2015 devant la cour d’assises spéciale de Paris.

Elle a eu lieu trois semaines après une attaque au hachoir rue Nicolas-Appert, dans le XIe arrondissement de Paris, où se trouvait la rédaction de l’hebdomadaire satirique lors de la tuerie. L’agresseur, un ressortissant pakistanais interpellé par les forces de l’ordre, entendait « se révolter » contre la republication par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet, mais n’a prêté allégeance à aucun groupe, avait alors déclaré le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard.

Le service régional de police judiciaire de Versailles, la Sous-direction anti-terroriste (SDAT) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sont chargés de l’enquête.

Macron sur les lieux de l’attaque à Conflans-Sainte-Honorine

Emmanuel Macron est arrivé vendredi soir à Conflans-Sainte-Honorine, au nord-ouest de Paris.

Le chef de l’Etat, qui était notamment accompagné du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, est arrivé au collège du Bois d’Aulne, où il devait rencontrer les équipes avant de s’exprimer.

L’enseignant a été égorgé vendredi vers 17h00 et son agresseur est mort sous des balles tirées par la police, a-t-on appris de sources policières.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter