Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

VIDEO: Cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron

Je soutiens le Journal Chrétien

Élu pour un second mandat de cinq ans le 24 avril dernier, Emmanuel Macron a été officiellement investi nouveau président de la République française ce samedi matin à l’Elysée. Pour cette cérémonie d’investiture, le chef de l’État était entouré de sa famille, dont son épouse Brigitte, mais aussi des membres du gouvernement, à l’image du Premier ministre Jean Castex, dont l’identité du successeur n’est toujours pas connue.

Pas de passation de pouvoir, une première depuis dix ans

Lors de la plupart des cérémonies d’investitures de président de la République a lieu une passation de pouvoirs entre le président en place et le nouveau président. Habituellement, le futur président est accueilli par son prédécesseur dans la Cour d‘honneur de l’Elysée. Dans la Ve République, ce fut le cas à huit reprises. La première passation a eu lieu entre Charles de Gaulle et René Coty en 1959. La dernière fois, c’était en 2017 avec la passation de pouvoirs entre François Hollande et Emmanuel Macron.

Ce samedi, ça n’a pas été le cas. Emmanuel Macron a remonté l’escalier de l’Elysée seul. La cérémonie a suivi le même schéma que lors de la réélection de Jacques Chirac en 2002 ou François Mitterrand en 1988.
En revanche, et pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, deux anciens présidents ont assisté à la cérémonie, samedi : Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Contrairement à 2017, il n’y a pas eu de remontée des Champs-Elysées pour Emmanuel Macron. La matinée a été plus sobre et plus courte qu’il y a cinq ans.

450 personnes conviées à l’investiture de Macron

En plus des officiels incontournables comme les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy, des représentants du conseil constitutionnel, du conseil d’Etat, de la cour des comptes, le Premier ministre et les membres du gouvernement seront aussi sans surprise présents pour la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron ce samedi.

Des membres des autorités religieuses sont également de la partie, ainsi que des proches d’Emmanuel Macron. Des élus locaux, marquants des étapes importantes du quinquennat, mais aussi des soignants ou des sportifs comme le boxeur Brahim Aslou ou la boxeuse Estelle Mosley.

Parmi les personnes aperçues à l’Elysée ce matin figurent l’ancien Premier ministre et soutien d’Emmanuel Macron Jean-Pierre Raffarin, le ministre de la Santé Olivier Véran, le garde Sceaux Eric Dupont-Moretti, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmin, la ministre des Transports Elisabeth Borne, l’ancien ministre de la culture Jack Lang, l’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron Edouard Philippe, la ministre actuelle de la culture Roselyne Bachelot, le maire de Nice Christian Estrosi, Jean-Marie Bockel, sénateur du Haut-Rhin et père du militaire de 28 ans Pierre-Emmanuel Bockel, mort au Mali, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, ou encore Eric Woerth, député de l’Oise et soutien d’Emmanuel Macron.

Au tour des ministres et anciens membres du gouvernement de faire leur arrivée à l’Elysée pour la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron.

Proclamation du résultat de l’élection par le Conseil constitutionnel

Le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius a proclamé Emmanuel Macron comme président réélu à l’Elysée. « Vous avez été proclamé président de la République France pour un mandat de 5 ans qui commence samedi », a-t-il déclaré. « Relever ces défis nombreux et difficiles tel est en cette cérémonie de réinvestiture républicaine, tel est le souhait ardent que je porte pour votre mandat », a-t-il ajouté.

Il lui a ensuite été remis le grand collier de la Légion d’honneur.

Le grand collier de la Légion d’honneur

Le grand collier de la Légion d’honneur, en or massif et pesant 952 grammes, a été remis ce samedi à Emmanuel Macron à l’occasion de la cérémonie de sa réinvestiture, comme le veut le protocole.

Considéré comme le joyau de la République, le collier ordonne le président fraîchement élu comme Grand Maître de l’Ordre national de la Légion d’Honneur. Il permet de symboliser la « continuité de l’Etat ».

Constitué de 16 maillons, chaque maillon représentant une activité principale de la communauté française, il comporte deux lettres au centre « HP », pour « Honneur et patrie », la devise de la Légion d’honneur, et l’étoile à cinq branches là aussi symbolique.

Loin d’être une simple distinction, « le collier de la Légion d’honneur est non pas une décoration, mais le signe de la responsabilité de Grand Maître prise par le président de la République nouvellement élu », précise le général d’armée Benoît Puga à BFMTV.

Emmanuel Macron promet de « rassembler » pour son deuxième mandat

Emmanuel Macron a promis samedi lors de sa cérémonie d’investiture de « bâtir un nouveau contrat productif, social et écologique », non pas en « administrant le pays », mais en rassemblant l’ensemble des forces vives.

Le huitième président de la Ve République, qui a remporté 58,5% des suffrages au second tour de l’élection présidentielle le 24 avril face à la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen, a été reconduit samedi pour un second mandat, lors d’une cérémonie d’investiture formelle au palais de l’Elysée, en présence de 500 invités.

« Agir ne signifiera (…) pas administrer le pays, enchaîner des réformes comme on donnerait des solutions toutes faites à notre peuple », a déclaré le chef d’Etat dans un discours d’une dizaine de minutes.

« L’action en ces temps est jumelle du rassemblement, du respect, de la considération, de l’association de tous. C’est pourquoi il nous faut, tous ensemble, inventer une méthode nouvelle, loin des rites et chorégraphies usées, par laquelle nous pourrons seule bâtir un nouveau contrat productif, social et écologique », a-t-il ajouté.

Il a dit souhaiter partager « les objectifs, les ambitions et les responsabilités au niveau national » et faire travailler « ensemble le gouvernement, l’administration, le Parlement, les partenaires sociaux, les associations », soit « l’ensemble des forces vives politiques, économiques, sociales et culturelles pour décider et faire ».

Emmanuel Macron a, par la suite, fait à la jeunesse « le serment de léguer une planète plus vivable et une France plus vivante et plus forte ».

Le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, ténor du parti socialiste, avait énoncé juste avant le résultat de l’élection dans la salle des fêtes de l’Elysée.

Il en a profité pour rappeler que le premier mandat du président de la République avait été « percuté par une accumulation de crises et de bouleversements sur le plan sanitaire, sécuritaire, social, énergétique, financier », avec pour conséquence « un certain malaise démocratique ».

« En ces temps troublés soyons les serviteurs du droit et les esclaves du devoir », a-t-il ajouté, citant les mots de Victor Hugo.

En vertu du protocole républicain, le chef d’Etat a reçu des mains du grand chancelier de la Légion d’Honneur les insignes de Grand-Croix de la Légion d’Honneur.

Parmi les invités, on pouvait reconnaître les membres du gouvernement de Jean Castex, les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy, des membres des grandes institutions comme la Cour de cassation, le Conseil d’Etat et la Cour des comptes ainsi que des représentants des autorités religieuses.

Etaient également présents des grands patrons comme Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad, des acteurs comme François Cluzet et Guilllaume Gallienne ou encore les anciens Premiers ministres Edouard Philippe, Jean-Pierre Raffarin et Manuel Valls, ainsi que des membres de la famille du président et de son épouse Brigitte.

Emmanuel Macron se rendra au Parlement de Strasbourg lundi, journée de l’Europe, alors que la France assure jusqu’au 1er juillet la présidence du Conseil européen.

Il se rendra ensuite à Berlin pour un entretien et un dîner avec le chancelier allemand Olaf Scholz, ce qui constituera son premier déplacement à l’étranger de président investi.

L’actuel mandat du chef de l’État, qui n’a pas encore changé de Premier ministre, expire le 13 mai au soir.

A 44 ans, Emmanuel Macron est le premier président de plein exercice de la Ve République à être réélu hors période de cohabitation.

Je fais un don

Soutenir le Journal Chrétien, c’est aider au développement d’un média affranchi de toute influence mondaine ; c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Merci beaucoup pour votre désir de soutenir le Journal Chrétien et ses activités comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Chaque donateur bénéficie d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Comment nous soutenir?

Vous pouvez nous soutenir par:

1. carte bancaire ou par prélèvement automatique

Faites votre paiement par carte bancaire ou par prélèvement automatique  ici.

2. virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’ils soient éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :

J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris
IBAN : FR1240031000010000388072S04
BIC : CDCGFRPPXXX

3. chèque

Vous pouvez choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

4. Paypal (sans déduction fiscale)

Vous pouvez également effectuer votre don par Paypal.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour