Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

France: L’eurodéputé Gilbert Collard rejoint Eric Zemmour

Télécharger l'application du Journal Chrétien

PARIS (Reuters) – L’ancien député du Gard et actuel député européen du Rassemblement national (RN) Gilbert Collard a annoncé samedi son ralliement à Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle en France.

L’avocat a officialisé son soutien à l’écrivain d’extrême droite à Cannes (Alpes-Martimes), où le mouvement Reconquête d’Eric Zemmour organisait un rassemblement politique ayant pour thème l’union des droites.

« Je n’ai strictement rien contre Marine Le Pen et je ne dirai jamais rien contre elle. Je n’ai rien contre les amis d’hier du Rassemblement national, qui demeurent mes amis d’aujourd’hui, qu’ils le veuillent ou non », a déclaré Gilbert Collard à cette occasion.

Dans un entretien accordé à France Bleu Gard Lozère, il avait auparavant expliqué qu’il quittait le RN de Marine Le Pen et se ralliait Eric Zemmour en raison des « idées » portées par celui-ci.

« Je m’en vais pour des raisons qui sont liées à ce que représente Eric Zemmour dans ce combat politique. Je le rejoins pour les idées, je le rejoins pour le débat, pour le goût de la liberté », a dit l’eurodéputé.

« Je pense qu’un jour viendra où Marine Le Pen sera comme moi, rejoindra Eric Zemmour, parce qu’il a pour lui une dynamique qui est le courage historique, le courage politique. »

Le départ de Gilbert Collard est la troisième défection en moins d’une semaine dans les rangs du Rassemblement national après les départs de l’eurodéputé Jérôme Rivière et du militant Damien Rieu, qui fut un collaborateur de Gilbert Collard.

A son arrivée à Cannes, Eric Zemmour a déclaré: « L’arrivée de Gilbert Collard (…) d’abord c’est un ami qui nous rejoint, après Guillaume (Peltier), après Jérôme (Rivière), après d’autres, après Laurence Trochu, après Jean-Frédéric Poisson. »

« C’est d’abord une campagne d’amitié, de camaraderie, c’est un symbole politique parce que vous voyez bien que tous ces gens que j’ai cités viennent de familles politiques différentes mais qu’en vérité, elles aspirent depuis dix ans, depuis vingt ans, depuis trente ans, à se rassembler », a-t-il ajouté.

Réagissant au départ annoncé de Gilbert Collard, Louis Aliot, le maire RN de Perpignan a déclaré sur BFMTV: « (Eric Zemmour) est aujourd’hui un aimant à aigris et à jaloux, ça c’est sûr, mais électoralement parlant, dans l’opinion, je doute qu’il rebondisse et je pense même qu’un certain nombre de ses positions sont en train d’inquiéter notre électorat au sens large. »

Selon l’enquête Ipsos-Sopra Steria pour « Le Monde », Marine Le Pen (15,5% des voix) et Valérie Pécresse (candidate du parti Les Républicains, LR) sont au coude-à-coude dans les intentions de vote à l’élection présidentielle face à Emmanuel Macron (25%). Les deux candidates devancent chacune de 2,5 points Eric Zemmour (13%), en quatrième position.

(Reportage Nicolas Delame, Claude Chendjou et Benjamin Mallet)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0K144-FILEDIMAGE

Je fais un don
Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter