Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Enseignement secondaire: La CAN bouleverse les emplois de temps

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Dans l’optique de permettre à la population d’aller vivre les matchs dans les stades, un communiqué a été publié le 15 janvier 2022 indiquant que les activités académiques et scolaires se tiendront désormais de 7h30 à 13h. Une situation qui révolte les parents.

« Sur très hautes instructions de monsieur le président de la République, le premier ministre chef du Gouvernement informe la communauté nationale que, pendant les jours de la tenue des rencontres de la CAN TOTAL ENERGIES 2021 : -les activités scolaires et académiques se tiendront de 7h30 à 13h.
Les activités professionnelles s’étaleront de 7h à 14h. Cette mesure qui se veut exceptionnelle doit s’appliquer effectivement dans le secteur public, à compter du lundi 17 janvier 2022 jusqu’au vendredi 4 février 2022. Elle a pour objectif de permettre aux camerounais de prendre une part active à cet évènement continentale d’envergure» peut-on lire dans le communiqué.
Cette information vient ainsi créer une instabilité dans les emplois du temps. « Dorénavant je vais en cours à 8h et je rentre à 10h et ceux qui font cours dans l’après-midi viennent à 10h et rentrent à 13h » explique Brigitte, élève au lycée de Nkoabang. Le communiqué gouvernemental qui vise à drainer du monde dans les stades, n’arrange pas les parents. « Je ne comprends pas en quoi les élèves doivent être concernés. On pouvait se limiter uniquement aux travailleurs. Comment un enfant peut sortir de chez lui pour aller faire une leçon. Ceci n’a aucun sens. » déclare Aimée, parent d’élèves. Elle n’est d’ailleurs pas la seule à penser ainsi. « Déjà financièrement ça ne va pas tu vas donner 1000 FCFA à l’enfant juste pour quelques minutes ? Non mieux encore faire les cours en ligne» propose Alima, un parent.

Par ailleurs, jusqu’ici on remarque que tous les lycées ne fonctionnent pas de la même manière. C’est le cas du Lycée de Mimboman où les élèves font cours de 8h à 13h. Dans le privé, les collèges semblent ne pas être concernés. « Nos emplois du temps n’ont pas changé. Les cours se déroulent normalement» nous confie Emmanuel, élève en classe de terminal au Collège Adventiste.

Je fais un don
Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter