Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street termine dans le rouge dans un marché volatile

Télécharger l'application du Journal Chrétien

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini dans le rouge jeudi, effaçant ses gains de début de séance alors que les investisseurs sont tiraillés entre des indicateurs économiques positifs aux Etats-Unis, des résultats d’entreprises mitigés, la perspective d’une Réserve fédérale moins accommodante et la crainte persistante d’un conflit en Ukraine.

Les trois grands indices new-yorkais se sont retournés à la baisse en milieu de journée, illustrant l’extrême volatilité qui agite les marchés financiers depuis le début de l’année.

Le Dow Jones a le mieux résisté et n’a cédé que 0,02%, ou 7,31 points, à 34.160,78 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 23,43 points, soit -0,54%, à 4.326,5 points.

Le Nasdaq Composite a reculé plus fortement de 189,34 points (-1,40%) à 13.352,78 points.

Wall Street avait pourtant entamé la séance du bon pied à la faveur notamment d’indicateurs rassurants sur l’état de l’économie américaine, qui a affiché en 2021 sa plus forte croissance depuis près de 40 ans.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a ainsi bondi de 6,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre, selon les données du département du Commerce publiées jeudi, grâce notamment à la reconstitution des stocks des entreprises pour répondre à la reprise de la demande.

Les inscriptions au chômage ont pour leur part diminué la semaine dernière à 260.000, un chiffre conforme aux attentes.

Mais la tendance n’a pas résisté aux premiers signes de retour de l’aversion au risque.

« C’est un marché schizophrène. Il y a ceux qui pensent que tous les éléments négatifs ont été pris en compte et ceux qui pensent que le pire est encore à venir », commente Tim Ghriskey, stratège portefeuille en chef chez Ingalls & Snyder à New York.

« C’est une période pleine d’incertitudes, c’est comme ça depuis le début du mois », ajoute-t-il.

Tesla (-11,5%) et Intel (-7%) ont plombé le Nasdaq, le constructeur de voitures électriques après avoir prévenu que les tensions sur les chaînes d’approvisionnement allaient continuer à l’affecter tout au long de l’année 2022, et le fabricant de semi-conducteurs en faisant état de résultats trimestriels et de perspectives décevants pour la même raison.

Netflix a en revanche été très recherchée (+7,5%) après l’annonce que le milliardaire William Ackman a pris une nouvelle participation d’un milliard de dollars dans la société de vidéos en streaming.

Apple a terminé pratiquement inchangée avant la publication de ses résultats trimestriels.

(Stephen Culp, version française Tangi Salaün)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0Q117-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter