Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street ouvre en hausse avec Microsoft en attendant la Fed

Télécharger l'application du Journal Chrétien

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, portée notamment par les solides résultats de Microsoft, après deux séances agitées par les spéculations sur la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et les tensions géopolitiques en Europe de l’Est.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones gagne 230,06 points, soit 0,67%, à 34.527,79 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 1,22% à 4.409,73 points.

Le Nasdaq Composite prend 1,93%, soit 261,33 points, à 13.800,62.

La Fed doit publier à 19h00 GMT un communiqué très attendu par les investisseurs, désireux de connaître précisément la feuille de route de la banque centrale américaine en matière de hausse des taux d’intérêt. Ce communiqué sera suivi une demi-heure plus d’une conférence de presse de Jerome Powell, le président de l’institution.

En attendant, les résultats des entreprises animent la tendance. Selon les données de Refinitiv, les bénéfices des sociétés du S&P-500 devraient progresser de 24,1% sur la période octobre-décembre. Parmi les 79 entreprises du S&P-500 ayant déjà publié leurs comptes trimestriels, 81% ont dépassé les attentes.

Microsoft prend 4,25% après avoir annoncé mardi anticiper un chiffre d’affaires meilleur que prévu pour le trimestre en cours, grâce notamment à sa division « cloud ».

Le fabricant de semi-conducteurs Texas Instruments, en hausse de 4%, a également dit mardi soir prévoir pour le trimestre en cours des revenus au-dessus des attentes. Advanced Micro Devices et Nvidia gagnent respectivement 2,4% et 2,9%.

Les autres poids lourds des nouvelles technologies, comme Meta Platforms, Apple, Alphabet et Amazon, profitent également des ces prévisions optimistes en avançant de 1,1% à 2,2%. L’indice S&P du secteur des hautes technologies prend 2,6%.

Tesla, qui doit publier ses comptes trimestriels après la clôture, progresse de 3%.

En baisse, Boeing recule de 2,2% en raison d’une charge exceptionnelle de 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros) liée aux retards de livraison de son modèle 787.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Marc Angrand)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0P0QY-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter