Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street finit en baisse après l’audition de Powell devant le Sénat

par Lewis Krauskopf, Devik Jain et Anisha Sircar

(Reuters) – La Bourse de New York a fini en légère baisse mercredi à l’issue d’une séance mouvementée, rythmée par une audition du président de la Réserve fédérale Jerome Powell devant le Sénat, où il a réaffirmé que la banque centrale américaine était « fortement déterminée » à combattre l’inflation.

L’indice Dow Jones a cédé -0,15%, ou 47,12 points, à 30 483,13 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 4,9 points, soit -0,13%, à 3 759,89 points.

Le Nasdaq Composite a abandonné 16,22 points (-0,15%) à 11 053,08 points.

Lors d’une audition devant la commission bancaire du Sénat américain, Jerome Powell a déclaré que la Fed était « fortement déterminée » à faire reculer l’inflation tout en ajoutant que les prochaines hausses de taux continueraient de dépendre des indicateurs et de l’évolution des perspectives économiques.

« Nous n’essayons pas de provoquer, et je ne pense pas que nous ayons besoin de provoquer, une récession », a-t-il dit, même s’il a admis qu’une récession était « certainement une possibilité » en raison de la lutte engagée par la banque centrale contre une inflation au plus haut depuis quarante ans.

« Il est essentiel que nous fassions baisser l’inflation si nous voulons avoir une période prolongée de bonnes conditions du marché du travail qui bénéficient à tous », a encore souligné le président de la Fed.

Les principaux indices de la Bourse de New York ont réduit leurs pertes après son intervention, le Nasdaq passant même en territoire positif, reflet des interrogations des investisseurs, qui s’efforcent d’évaluer jusqu’où pourraient baisser les actions face aux risques que font peser sur la croissance les hausses de taux programmées par la Fed.

L’indice S&P 500 a enregistré à la mi-juin une baisse de plus de 20% par rapport à son pic de clôture du 3 janvier, ce qui correspond à la définition d’un marché baissier (« bear market »). Il a également accusé la semaine dernière sa plus forte baisse hebdomadaire en pourcentage depuis mars 2020.

« Les marchés continuent d’être volatils. Nous ne sommes pas encore sortis d’affaire. (…) Les inquiétudes sont toujours là », a déclaré King Lip, stratégiste chez Baker Avenue Asset Management à San Francisco.

Les valeurs défensives telles que l’immobilier, la santé ou les services aux collectivités ont engrangé les plus fortes hausses du S&P. Le secteur de l’énergie a en revanche pâti de la baisse des cours du brut.

Le laboratoire Moderna a grimpé de 4,67% après avoir annoncé qu’une nouvelle version de son vaccin contre le COVID-19 avait obtenu une forte réponse immunitaire contre les nouveaux sous-variants Omicron du virus SARS-CoV-2.

(rédigé par Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI5L0ZX-BASEIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter