Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Quatre pays, dont la France, soutiennent la réforme du marché carbone

Quatre membres de l’Union européenne (UE), dont la France, sont favorables au projet de la Commission de limiter le nombre de permis sur le marché du carbone pour accélérer la réduction des émissions de CO2, selon un document consulté par Reuters.

Les gouvernements des Vingt-Sept, qui ont accepté l’objectif d’atteindre la neutralité en matière d’émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050, semblent en revanche moins favorables à la proposition de la Commission d’ajouter le transport routier et les bâtiments au système d’échange de quotas d’émissions, ou « droits à polluer ».

L’exécutif européen a publié jeudi les réponses des pays membres à une consultation qu’elle avait lancée sur le sujet, ainsi que celles d’entreprises, de groupes de pression, d’organisations non gouvernementales et de citoyens européens.

Le système de permis d’émissions négociables (Emissions Trading Schemes, ETS), est le principal outil réglementaire à disposition de l’UE pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il impose aux centrales électriques, aux usines et aux compagnies aériennes opérant en Europe d’acheter des permis de CO2 de plus en plus coûteux lorsqu’elles polluent.

La Commission entend proposer au mois de juin une refonte majeure des ETS dans le but de limiter les droits à polluer et de pouvoir ainsi viser des objectifs climatiques plus ambitieux.

La France, l’Italie, la Suède et le Danemark se sont prononcés en faveur de ce projet lors de la consultation lancée par Bruxelles.

« Une réduction substantielle des quotas disponibles sur le marché (carbone) devrait être le principal instrument pour renforcer l’ETS », estime le gouvernement danois.

Si les quatre pays sont favorables à l’extension du marché carbone au transport maritime, seul le Danemark se dit prêt à ce qu’il le soit aussi au transport routier et aux bâtiments.

La France a précisé ne pas avoir encore pris de décision à ce sujet, tandis que l’Italie et la Suède demandent des études supplémentaires.

(Kate Abnett, version française Tangi Salaün, édité par Jean-Michel Bélot)

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter