Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’Europe rebondit mais Wall Street baisse en attendant la Fed

par Valentine Baldassari

(Reuters) – Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi à la faveur d’achats à bon compte et d’un reflux des craintes sur les prix de l’énergie, tandis qu’à Wall Street, les indices évoluaient en légère baisse à mi-séance avant la publication du compte rendu de la réunion de juin de la Réserve fédérale américaine (Fed).

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 2,03% à 5.912,38 points. Le FTSE 100 britannique a avancé de 1,17% et, à Francfort, le Dax allemand a progressé de 1,56%.

L’indice EuroStoxx 50 a gagné 1,85%, le FTSEurofirst 300 a avancé de 1,68% et le Stoxx 600 de 1,66%.

Ce rebond succède à une séance de forte baisse mardi, au cours de laquelle le marché parisien a perdu 2,68% et l’indice Stoxx 600 2,11%, sa plus mauvaise performance depuis le 16 juin, sur fond de chute de l’euro et de craintes de récession.

La remontée des marchés actions en Europe a été favorisée par la fin de la grève dans le secteur de l’énergie en Norvège, qui a éloigné le spectre d’une chute des livraisons de gaz naturel et d’une nouvelle flambée des prix, le contrat de référence des tarifs de gros du gaz sur le marché britannique pour une livraison à 24 heures ayant chuté de plus de 35%.

Le regain d’appétit pour les actions ne traduit pas cependant la fin des préoccupations des investisseurs sur l’inflation et le risque d’une récession d’autant que les données publiées par Eurostat ont montré que les consommateurs de la zone euro avaient réduit leurs dépenses en nourriture, boissons et tabac en mai pour un deuxième mois d’affilée dans un contexte de flambée des prix.

Les investisseurs attendent aussi la publication, à 18h00 GMT, du compte rendu de la réunion de juin de la Fed qui pourrait leur donner des précisions sur les intentions de la banque centrale en matière de hausse de taux et sur son diagnostic sur l’économie américaine.

VALEURS

Le secteur du pétrole et du gaz (-1,53%) a été l’un des rares compartiment européen en baisse, en raison du recul des cours de l’énergie. TotalEnergies, lanterne rouge du CAC 40, a perdu 2,90%.

Dans l’actualité des entreprises, le titre EDF a bondi de 14,53% au terme d’une séance volatile après l’annonce par la Première ministre, Elisabeth Borne, de la volonté de l’Etat français de détenir à nouveau 100% du capital de l’électricien.

Faurecia a perdu 6,01%, pénalisé par l’abaissement de la recommandation de Barclays à « sous-pondérer ».

Just Eat Takeaway a bondi de 15,46% après l’annonce d’une prise de participation de 2% d’Amazon dans Grubhub, filiale américaine en difficulté du spécialiste de la livraison de repas.

Delivery Hero a en revanche chuté de 4,12% après des perquisitions menées par l’autorité européenne de la concurrence.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones reculait de 0,5%, le Standard & Poor’s 500 de 0,45% et le Nasdaq Composite de 0,43% en attendant les « minutes » de la Fed.

Côté indicateurs, la croissance de l’activité du secteur des services aux Etats-Unis a ralenti en juin pour le troisième mois consécutif et la composante de l’emploi est tombée à un creux de deux ans, selon l’enquête de l’Institute for Supply Management (ISM) auprès des directeurs d’achats.

Uber Technologies et DoorDash reculaient respectivement de 4,02% et de 8,65% après l’annonce de l’accord entre Amazon et Grubhub.

TAUX

Les rendements obligataires de référence en zone euro ont fini en baisse, alors que les inquiétudes croissantes concernant les perspectives économiques amènent les investisseurs à se tourner vers les emprunts d’Etat.

Le rendement du Bund allemand à dix ans a perdu plus de deux points de base à 1,161%, après un creux de cinq semaines en séance à 1,072%. Celui à deux ans a atteint en séance son plus bas niveau depuis le 17 mai, à 0,267%.

Aux Etats-Unis, à la clôture des Bourses en Europe, le rendement des Treasuries à dix ans reprenait huit points de base à 2,897% après avoir enchainé quatre séances consécutives de baisse et atteint en séance un creux de six semaines à 2,746%.

CHANGES

L’euro perd 0,98% et s’échange à 1,0165 dollar, son plus bas niveau depuis près de 20 ans. De son côté, le dollar progresse de 0,63% face à un panier de devises de référence.

La livre sterling évolue au plus bas depuis plus de deux ans face au dollar alors que le Premier ministre britannique, Boris Johnson, fait face à une crise politique après des démissions en cascade au sein de l’exécutif.

La livre sterling fléchit de 0,54% contre le billet vert, face auquel elle a atteint son plus bas niveau depuis mars 2020.

« Les marchés ont maintenant pratiquement fait une croix sur Boris Johnson en tant que Premier ministre », a déclaré Adam Cole, responsable de la stratégie devises chez RBC Capital Markets. « Il n’y a pas vraiment de favori clair pour son remplacement (…) Il est difficile de dire ce qu’un éventuel changement impliquerait en matière politique. »

PÉTROLE

Les cours pétroliers retombent à leurs plus bas niveaux depuis mi-avril, creusant les lourdes pertes de la veille, les craintes d’une récession mondiale prenant le pas sur les préoccupations en matière d’approvisionnement.

Le Brent perd 3,35% à 99,33 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 3,65% à 95,87 dollars le baril.

(Rédigé par Valentine Baldassari, avec Claude Chendjou, édité par Laetitia Volga)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI650UU-BASEIMAGE

Soutenez le Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour