Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’Europe devrait saluer le ton moins agressif que prévu de Powell

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en nette hausse jeudi à l’ouverture dans la foulée de Wall Street la veille, après les déclarations du président de la Réserve fédérale (Fed) qui, après l’annonce d’une augmentation des taux d’un demi-point, a apaisé les craintes des marchés sur l’ampleur des hausses de taux à venir.

Les contrats à terme sur indices indiquent une hausse de 2,33% pour le CAC 40 parisien, de 2,11% pour le Dax à Francfort, de 1,19% pour le FTSE à Londres et de 2,39% pour l’EuroStoxx 50.

La banque centrale américaine a annoncé mercredi soir qu’elle relevait son principal taux d’intérêt d’un demi-point, sa plus forte hausse depuis près de 22 ans, et commencerait le mois prochain à réduire son bilan.

Si l’institution a clairement laissé entendre que d’autres hausses de taux suivraient, son président, Jerome Powell, a précisé que des hausses de trois quarts de points n’étaient pas « activement » envisagées par les membres du Federal Open Market Committee (FOMC), apaisant ainsi les craintes des marchés sur un resserrement monétaire agressif.

« La Fed n’a tout simplement pas pu (ou, mieux, n’a pas voulu) atteindre le degré d’agressivité que le marché anticipait », a déclaré Brian Daingerfield chez NatWest Markets. « Je ne pense pas qu’il soit exagéré de dire que la Fed, pour la première fois en plus de six mois, a été étonnement ‘dovish’ par rapport aux attentes du marché. »

L’actualité des banques centrales n’est pas terminée, la Banque d’Angleterre (BoE) devant faire ses annonces de politique monétaire à 11h00 GMT. Une hausse de taux de 25 points de base est largement anticipée par les marchés.

A WALL STREET

A l’issue d’une séance en dents de scie, la Bourse de New York a fini en forte hausse mercredi après les annonces de la Fed.

L’indice Dow Jones a gagné 2,81% à 34.061,06 points et le Nasdaq Composite a avancé de 3,19% à 12.964,86 points. Le S&P-500 a pris 2,99% à 4.300,17 points, enregistrant son plus fort pourcentage quotidien de hausse depuis le 18 mai 2020.

Tous les onze principaux secteurs du S&P-500 ont progressé, en particulier celui de l’énergie (+4,12%).

Les valeurs bancaires ont enregistré une hausse de 3,5% alors que le rendement des bons du Trésor américain sur deux ans a atteint un pic inédit depuis novembre 2018, à 2,844%, avant de chuter de 13 points de base.

Les contrats à terme sur indices donnent pour le moment une ouverture proche de l’équilibre.

EN ASIE

Les marchés japonais restent fermés mais les Bourses de Chine continentale, qui l’étaient depuis vendredi pour les congés de la fête du travail, profitent de l’effet Powell et des promesses de soutien à l’économie de la Banque populaire de Chine.

Les gains sont cependant être limités par l’annonce d’une contraction plus importante de l’activité des secteurs des services et manufacturier en avril avec les restrictions liées au COVID-19.

L’indice Composite de Shanghai gagne 0,71% et l’indice CSI300 est stable.

CHANGES

Le dollar est inchangé face à un panier de devises de référence après avoir fortement reculé la veille (-0,85%) et atteint ce jeudi un creux d’une semaine à la perspective de hausses de taux moins importantes qu’attendu.

L’euro est remonté en séance à 1,0641 dollar, au plus haut depuis le 27 avril, avant de revenir à 1,0602.

La livre sterling cède plus de 0,5% contre le dollar et contre l’euro à l’approche des décisions de la BoE.

« Nous nous attendons à ce que la Banque d’Angleterre adopte un ton accommodant (‘dovish’) dans sa communication avec les impacts négatifs potentiels de la hausse des prix de l’énergie sur l’économie britannique », a déclaré Kristina Clifton, analyste chez Commonwealth Bank of Australia.

TAUX

Du côté de l’obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans remonte à 2,9405% après avoir reculé mercredi en séance à 2,901% à la suite des déclarations de Jerome Powell.

Son équivalent allemand recule très légèrement dans les premiers échanges, à 0,968%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est en hausse, amplifiant les gains de la veille nourris par la proposition de l’Union européenne d’inclure un embargo sur les importations de pétrole russe dans un nouveau train de sanctions contre Moscou pour l’offensive lancée en Ukraine.

Le Brent gagne 1,17% à 111,43 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) avance de 0,99% à 108,88 dollars.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Myriam Rivet)

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI44080-BASEIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter