Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le faible niveau des eaux du Rhin menace la croissance allemande

Les entreprises allemandes, qui se préparent déjà à faire face à une possible récession et des pénuries d’énergie cet hiver, sont désormais confrontées au manque d’eau sur le Rhin, qui pourrait freiner la croissance.

Des semaines de températures caniculaires et de faibles précipitations cet été ont en partie asséché la grande artère fluviale commerciale du pays, entraînant des retards dans les livraisons et multipliant par cinq les frais de transport.

La situation devrait encore se détériorer, a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Transports lors d’une conférence de presse mercredi. Il n’a pas précisé si les navires risquaient de ne plus pouvoir naviguer sur certaines portions du fleuve.

Le Rhin, qui prend sa source dans les Alpes suisses et se jette dans la mer du Nord, en traversant le cœur industriel de l’Allemagne, est un axe majeur pour le transport de produits tels que les céréales, les produits chimiques et le charbon.

Les économistes estiment que ces perturbations pourraient réduire d’un demi-point de pourcentage la croissance du produit intérieur brut de l’Allemagne cette année.

Des péniches comme le Servia, un navire de 135 mètres transportant du minerai de fer du port de Rotterdam à l’usine du sidérurgiste allemand Thyssenkrupp <TKAG.DE > à Duisbourg, ne chargent que 30 à 40% de leurs capacités pour ne pas risquer l’échouage.

« Normalement, il y a plus de deux mètres sous le navire, mais maintenant il n’y a que 40 centimètres à certains endroits », explique le capitaine du Servia, Peter Claereboets, interrogé par Reuters. « La difficulté, c’est de passer ces points sans endommager le navire ».

« En raison des faibles niveaux d’eau, la route de navigation devient plus étroite et nous commençons à voyager comme des trains, en convoi », ajoute-t-il.

À certains endroits, le Rhin est devenu si peu profond que d’autres bateaux sont amarrés bien en dessous des quais où les piétons se promènent.

D’autres navires, ne parvenant pas à naviguer dans des eaux moins profondes, ont arrêté de circuler.

Les goulets d’étranglement qui en résultent constituent un nouveau frein pour la plus grande économie d’Europe, déjà aux prises avec des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et une flambée des prix du gaz après l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février.

HAUSSE DES COÛTS DU FRET

Les coûts du fret sur le Rhin, pour une péniche de transport de liquides, ont grimpé à environ 110 euros par tonne, contre environ 20 euros en juin.

Selon l’agence de notation Moody’s, le faible niveau des eaux du Rhin va gonfler les coûts des entreprises chimiques, en particulier celles dont les installations de production se trouvent sur le Rhin supérieur, et pourrait entraîner des baisses de production. Le groupe chimique BASF a averti la semaine dernière qu’il ne pouvait pas exclure des réductions de production.

Les centrales électriques au charbon – qui gagnent en importance en tant qu’alternative à l’approvisionnement en gaz russe – sont quant à elles confrontées à des pénuries d’approvisionnement, les navires n’étant pas en mesure de transporter suffisamment de charbon.

Le fournisseur allemand d’énergie Uniper, qui a sollicité en juillet le gouvernement allemand pour un renflouement après avoir été l’une des premières victimes de la crise énergétique, a depuis évoqué une possible réduction de la production dans deux de ses centrales à charbon.

Cette situation suscite des comparaisons avec 2018, lorsque les niveaux du Rhin avaient également plongé.

« Ce ne serait peut-être pas une erreur de supposer à ce stade que les basses eaux pèseront sur le PIB d’un quart à un demi-point de pourcentage », a déclaré Jens-Oliver Niklasch, économiste à LBBW.

« Je pense que c’est plus dangereux cette fois-ci parce que la situation de l’offre est de toute façon tendue et que les centrales à charbon en particulier, qui sont extrêmement importantes pour produire de l’électricité, risquent d’être plus touchées. »

Stefan Schneider, économiste à la Deutsche Bank, prévoit que l’économie allemande basculera en légère récession à partir du troisième trimestre et que la croissance en 2022 sera de 1,2%.

« Si les niveaux d’eau continuent de baisser, la croissance pourrait également tomber juste en dessous de 1% », prévient-il.

(Reportages Rene Wagner, Toby Sterling, Vera Eckert, Esther Verkaik, Piroschka van de Wouw, Andreas Kranz, Max Schwarz, Michael Hogan et Paul Carrel ; rédigé par Matthias Williams ; version française Dagmarah Mackos, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.