Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Hausse en vue en Europe après la baisse des taux en Chine

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse jeudi à l’ouverture dans le sillage des marchés asiatiques, le nouvel assouplissement monétaire de la banque centrale en Chine l’emportant sur la séance négative la veille à Wall Street.

Les premières indications disponibles signalent un gain de 0,3% pour le CAC 40 parisien à l’ouverture, une hausse de 0,24% pour le Dax à Francfort, de 0,46% pour le FTSE à Londres et de 0,28% pour l’EuroStoxx 50.

La Banque populaire de Chine (BPC) a accentué ses mesures d’assouplissement monétaire jeudi en abaissant ses taux préférentiels de prêt (TPP) à un an et à cinq ans afin de soutenir une économie en perte de vitesse.

Cette décision était largement attendue par les acteurs du marché après que la banque centrale chinoise a abaissé lundi son taux de facilité de crédit à moyen terme à la suite d’une série d’indicateurs économiques contrastés.

L’initiative de la BPC tranche avec l’orientation prise par la plupart des grandes banques centrales vers un resserrement de leurs politiques accommodantes.

Le marché anticipe que la Réserve fédérale américaine, dont le comité de politique monétaire se réunit les 25 et 26 janvier, entame dès le mois de mars le relèvement de ses taux d’intérêt.

Les investisseurs suivront à 12h30 GMT la publication des « minutes » de la Banque centrale européenne (BCE). Coté indicateurs, la séance sera animée notamment par les chiffres définitifs de l’inflation en zone euro (10h00 GMT), qui devraient confirmer, selon le consensus Reuters, une hausse de 5,0% des prix à la consommation sur un an.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, le Nasdaq étant entré en situation de correction, après la publication de divers résultats trimestriels sur fond d’inquiétude des investisseurs à propos de la remontée des obligations et du resserrement à venir de la politique de la Fed. [.NFR]

L’indice Dow Jones a cédé 0,96% à 35.028,65 points, le S&P-500 a perdu 0,97% à 4.532,76 points et le Nasdaq Composite a reculé de 1,15% à 14.340,26 points.

Ce dernier affiche un recul de 10,7% depuis son record de clôture du 19 novembre dernier. Il s’est ainsi établi en zone de correction pour la première fois depuis début 2021.

Les contrats à terme indiquent pour le moment une ouverture en hausse d’environ 0,4%.

EN ASIE

Après un creux de cinq mois en séance, l’indice Nikkei à la Bourse de Tokyo a pris 1,11%, soutenu par les fabricants de jeux vidéo Sony (+5,84%) et Nintendo (+2,8%), et la décision de la BPC.

En Chine, le CSI300 des grandes capitalisations avance de 1,03% tandis que l’indice composite de Shanghai gagne 0,13%.

CHANGES/TAUX

Le billet vert est peu changé face à un panier de devises de référence et de son côté, l’euro prend 0,07% à 1,1349 dollar.,

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est en hausse, à 1,8558%, après avoir atteint la veille un plus haut en deux ans à 1,902% à la perspective d’une accélération du resserrement de la politique monétaire aux Etats-Unis.

PETROLE

Le marché du pétrole évolue sans tendance claire, la forte demande et les perturbations de l’offre à court terme continuant de soutenir les prix, proches de leurs plus hauts niveaux depuis fin 2014.

Le baril de Brent est quasi inchangé à 88,38 dollars et le brut léger américain prend 0,36% à 87,27 dollars. Ils ont tous deux inscrit mercredi un pic depuis octobre 2014, à 89,17 dollars et 87,91 dollars respectivement.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0J09V-FILEDIMAGE

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter