Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Vaccination contre la Covid-19 en Belgique !

En fin d’année 2019, un nouveau virus, le SARS-CoV-2 appelé communément coronavirus ou la Covid-19, est apparu dans la région de Wuhan en Chine. Le premier cas de Covid-19 a été recensé le 4 février 2020 en Belgique. Depuis, ce virus s’est propagé mondialement causant une pandémie, déclarée par l’Organisation mondiale de la Santé le 11 mars 2020.

Fin novembre 2020, le virus avait contaminé plus de 60 millions de personnes et provoqué plus de 1.5 millions de décès.

La Covid-19 est une maladie infectieuse qui se manifeste différemment selon les personnes.

En Belgique, la vaccination contre la Covid-19 est recommandée pour tous les adultes (sauf ceux ayant une contre-indication). La vaccination contre la Covid-19 se déroulera tout au long de l’année 2021 en plusieurs étapes. Elle est gratuite et non obligatoire. C’est la Task Force vaccination qui définit des groupes de population prioritaires qui devraient être vaccinés en premier lieu contre la Covid-19, et les Ministres de la Santé réunis en Commission Interministerielle (la CIM Santé) qui valide la proposition de la Task Force vaccination.

Le vaccin permet au corps de produire des anticorps qui aident à combattre les particules du virus. Lorsqu’on est en contact avec le virus, les anticorps nous protègent.

Le vaccin nous protège, mais il protège également les personnes qui nous entourent.

En effet, le coronavirus est particulièrement dangereux pour les personnes de plus de 65 ans ou pour les personnes qui souffrent de certaines maladies. Si plus de 70 % de la population belge est vaccinée, le virus se propagera moins rapidement. Les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées seront ainsi également protégées, on pourra ainsi atteindre le seuil de l’immunité collective.

Tout le monde ne peut être vacciné en même temps, dans le but d’accroître l’immunité de la population et de protéger les personnes les plus vulnérables contre le virus, la vaccination se déroulera en trois phases, en fonction du nombre de doses disponibles:

GROUPE 1a

Dans un premier temps, les personnes les plus vulnérables et les plus exposées seront vaccinées.

* Résidents et employés des centres de soins résidentiels et des institutions de soins collectifs.

* Le personnel médical de première ligne et les hôpitaux.

* Les autres membres du personnel des hôpitaux et des services de santé, y compris les organisations chargées des activités de prévention, telles que les centres de vaccination et de dépistage du cancer, l’ONE et Kind en Gezin.

GROUPE 1b : population vulnérable sans soins médicaux aigus, mais à haut risque

* Personnes de plus de 65 ans** :

* Les personnes âgées de 45 à 65 ans présentant un risque accru** : Par la suite, les personnes âgées de 45 à 65 ans avec des facteurs à risque (Diabète, Hypertension, Troubles chroniques cardiovasculaires, pulmonaires, rénaux et hépatiques, malignités hématologiques jusqu’à 5 ans après le diagnostic, tous les cancers récents ou les traitements récents contre le cancer, Obésité (Indice de masse corporelle ≥ 30).

Afin de savoir quelles personnes souffrant de maladies chroniques seront vaccinées en priorité, le Conseil supérieur de la santé rendra un avis qui sera publié.

* Fonctions essentielles (sociale et/ou économique essentielle)

GROUPE 2 – population plus large

Les vaccins COVID-19 ne sont actuellement pas systématiquement recommandés pour les enfants (les adolescents de moins de 16 ans pour le vaccin Pfizer).

Rappelons que dans la phase 3 des essais de Pfizer et de Moderna, des personnes positives à la COVID-19 ou des personnes séropositives ont également été incluses,.

Où? Quand? Comment se fera la vaccination ?

Pour la phase 1a et 1b (Janvier – Mai 2021) un système centralisé est privilégié, ce qui facilite le stockage des vaccins, ceux-ci étant stockés de manière centralisée, sous haute sécurité, dans 41 HUB hospitaliers et centres de vaccination du pays. Tous les vaccins sont d’abord strictement contrôlés par le gouvernement.

Le moment venu (phase 2), en principe en Juin 2021, chacun sera personnellement invité par SMS, lettre ou e-mail à se faire vacciner dans un centre de vaccination avec la possibilité de confirmer, de refuser ou de reporter le rendez-vous, on parlera de vaccination généralisée. Pour des personnes à mobilité réduite il y’a également des équipes mobiles qui vaccinent à domicile.

Après avoir reçu son invitation, il faudra s’enregistrer de manière digitale ou par téléphone.

Pendant le rendez-vous : Une injection dans le haut du bras est reçu.

3 ou 4 semaines après la première injection, réception de la deuxième injection.

Actuellement, deux injections sont nécessaires pour chaque vaccin, sauf pour le vaccin de Johnson & Johnson.

Après la vaccination, il faut de 10 à 14 jours pour que le corps commence à produire des anticorps.

Ce n’est qu’à partir de ce moment là que le vaccin protégera le mieux possible contre le coronavirus,

Même après la vaccination, il est important de continuer à respecter les règles ou les gestes barrières, c’est à dire garder une distance de 1,5 mètre, porter un masque buccal et laver régulièrement les mains.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

A lire aussi:

vaccin contre Covid-19

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter