Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Emmanuel Macron refuse d’évoquer un « génocide » en Ukraine

Je soutiens le Journal Chrétien

Emmanuel Macron a déclaré jeudi qu’il ne souhaitait pas entrer dans une « escalade verbale » au sujet des crimes de guerre commis par l’armée russe en Ukraine, refusant de parler de « génocide ».

Déjà, mercredi, le président français s’était refusé à user de ce terme – utilisé par le président américain Joe Biden – pour décrire la situation en Ukraine.

« C’est une folie ce qui est en train de se passer, c’est d’une brutalité inouïe (…) mais je regarde en même temps les faits et je veux essayer au maximum de continuer à pouvoir arrêter cette guerre et à rebâtir la paix, donc je ne suis pas sûr que l’escalade des mots serve la cause », avait plaidé Emmanuel Macron.

Des propos jugés « très blessants » par le président ukrainien Volodimir Zelensky, qui avait précisé vouloir en discuter avec Emmanuel Macron.

Le chef de l’Etat français, qui est en campagne pour le second tour de l’élection présidentielle, a précisé jeudi sur France Bleu, en marge d’un déplacement électoral au Havre (Seine-Maritime), qu’il s’était entretenu au téléphone avec son homologue ukrainien dans la matinée et qu’il lui reparlerait jeudi soir.

« Ce n’est pas aider l’Ukraine, considérer l’Ukraine, leur apporter tout le soutien que de rentrer dans l’escalade verbale sans en tirer toutes les conséquences, et d’être dans une espèce de situation où les mots n’auraient plus de sens », s’est-il justifié.

« La France, depuis le premier jour, est au côté de l’Ukraine, la France est le pays qui a le plus, entre 2014 et 2020, aidé l’Ukraine à s’équiper pour se défendre, et de loin », a souligné Emmanuel Macron.

« Les mots ont un sens, et il faut être tous très prudents, parce que mon rôle est évidemment d’essayer de bâtir la paix (…) mais d’éviter à tout prix l’escalade et de protéger les Françaises et les Français contre une extension de la guerre », a-t-il répété.

« Le mot ‘génocide’ a un sens. Et le mot ‘génocide’ doit être qualifié par des juristes, pas par des politiques », a argumenté le chef de l’Etat.

« Si c’est un génocide, les Etats qui considèrent que c’est un génocide se doivent par les conventions internationales d’intervenir. Est-ce que c’est ce que les gens souhaitent? Je ne crois pas », a-t-il ajouté.

Mardi, lors d’un déplacement dans l’Iowa, le président américain a accusé Vladimir Poutine de « génocide » en Ukraine. « Oui, j’ai appelé cela un génocide », a-t-il dit à des journalistes, estimant que le président russe cherchait à « effacer l’idée même de pouvoir être un Ukrainien ».

Le chef de la Maison blanche avait en outre jugé que les « preuves s’accumulaient » contre l’armée russe, notamment après les tueries de Boutcha.

(Rédigé par Matthieu Protard et Sophie Louet, édité par Tangi Salaün)

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Je fais un don

Votre don est déductible d’impôt à hauteur de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
Soutenir le Journal Chrétien, c’est aider au développement d’un média affranchi de toute influence mondaine ; c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Chaque donateur bénéficie d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Comment nous soutenir?

Vous pouvez nous soutenir par:

1. carte bancaire ou par prélèvement automatique

Faites votre paiement par carte bancaire ou par prélèvement automatique  ici.

2. virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’ils soient éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :

J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris
IBAN : FR1240031000010000388072S04
BIC : CDCGFRPPXXX

3. chèque

Vous pouvez choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

4. Paypal (sans déduction fiscale)

Vous pouvez également effectuer votre don par Paypal.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour