Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les combats continuent au Haut-Karabakh, tensions diplomatiques croissantes

par Nvard Hovhannisyan et Nailia Bagirova

EREVAN/BAKOU (Reuters) – Les combats se sont poursuivis mercredi entre l’Azerbaïdjan et les forces de la région à majorité arménienne du Haut-Karabakh, les plus violents depuis un cessez-le-feu conclu en 1994, sur fond de tensions diplomatiques croissantes entre la France et la Turquie.

Les affrontements, dont chaque camp attribue la responsabilité à l’autre, ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés depuis dimanche.

Ils se sont propagés au-delà de l’enclave séparatiste et menacent de dégénérer en guerre ouverte entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, qui s’opposent depuis des décennies au sujet du Haut-Karabakh, dans une région du Caucase traversée d’oléoducs essentiels à l’approvisionnement des marchés mondiaux du pétrole et du gaz.

L’absence de tout signe d’apaisement, les deux anciennes républiques soviétiques ayant refusé de nouer un dialogue mardi, alimente en outre les craintes d’une implication de puissances régionales comme la Russie, alliée à l’Arménie par un accord de défense, et la Turquie, soutien traditionnel de l’Azerbaïdjan, dont la population essentiellement musulmane partage des origines communes avec les Turcs.

La Turquie « fera le nécessaire » si l’Azerbaïdjan lui demande une aide militaire dans ce conflit, a encore promis mercredi le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, faisant écho à des propos tenus lundi par son président Recep Tayyip Erdogan, que son homologue azerbaïdjanais Ilham Aliev a remercié mercredi.

MACRON DÉNONCE DES DÉCLARATIONS TURQUES « DANGEREUSES »

Le chef de la diplomatie turque a aussi accusé la France, qui compte une importante communauté arménienne, de soutenir une occupation arménienne du Haut-Karabakh, dont l’indépendance proclamée en 1991 n’a pas été reconnue par la communauté internationale.

Alors que les sujets de friction entre Paris et Ankara se multiplient, notamment sur les questions de souveraineté en Méditerranée orientale, Emmanuel Macron a qualifié d' »inconsidérées » et de « dangereuses » les déclarations turques sur le Haut-Karabakh.

« Je le dis en particulier à l’égard de l’Arménie : la France (…) demeure extrêmement préoccupée des messages guerriers que la Turquie a eus ces dernières heures, au fond décomplexant l’Azerbaïdjan dans ce qui serait une reconquête du Nord-Karabakh : ça, nous ne l’accepterons pas », a dit le président français lors d’une conférence de presse en Lettonie.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé mardi à une cessation immédiate des hostilités.

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, qui s’est entretenu mardi par téléphone avec le président russe Vladimir Poutine, a dit ne pas envisager de recourir pour l’instant au traité de sécurité conclu avec la Russie après la chute de l’URSS mais ne pas l’exclure à l’avenir.

Les deux dirigeants n’ont pas évoqué l’hypothèse d’une intervention militaire russe, a ajouté le chef du gouvernement arménien.

BOMBARDEMENTS RÉCIPROQUES

Le Kremlin a déclaré mercredi que l’armée russe suivait attentivement l’évolution de la situation.

Nikol Pachinian a aussi eu un entretien téléphonique avec le président iranien Hassan Rohani, dont le pays est frontalier aussi bien de l’Arménie que de l’Azerbaïdjan. Selon le gouvernement arménien, Hassan Rohani a exprimé son inquiétude face à l’escalade militaire actuelle.

Un site gouvernemental arménien a publié mercredi les photos des carcasses de deux avions SU-25 abattus, selon lui, par un avion de chasse turc mardi.

La Turquie a démenti cette accusation et un responsable azerbaïdjanais a accusé l’Arménie de mensonge, ces deux appareils s’étant écrasés selon lui dans les montagnes.

D’après les médias arméniens, trois civils ont été tués et plusieurs autres blessés mercredi dans le bombardement de la ville de Martakert, au Haut-Karabakh.

L’Arménie affirme que l’armée azerbaïdjanaise a bombardé l’ensemble de la ligne de front au cours de la nuit et que deux drones ennemis ont été abattus au-dessus de Stepanakert, la capitale du Haut-Karabakh.

L’Azerbaïdjan, qui a fait état de 14 civils tués de son côté depuis dimanche, a diffusé des images montrant des colonnes de fumée s’élever au-dessus du territoire du Haut-Karabakh bombardé par son artillerie.

Des photographies prises dans la ville de Tartar, en Azerbaïdjan, montrent des habitants tentant de s’abriter dans des fossés et des immeubles endommagés par des obus arméniens, selon la population locale.

(Avec Ardee Napolitano et Elizabeth Pineau à Paris; version française Jean-Philippe Lefief, Jean-Stéphane Brosse et Bertrand Boucey, édité par Henri-Pierre André)

tagreuters.com2020binary_LYNXMPEG8T1EY-FILEDIMAGE

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.