Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La Russie doit mettre fin à l’escalade militaire en Ukraine, dit l’Otan

par Robin Emmott et Sabine Siebold

BRUXELLES (Reuters) – Le secrétaire général de l’Otan a appelé mardi la Russie à retirer les troupes qu’elle masserait aux frontières de l’Ukraine, à la veille d’une réunion en urgence des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’alliance atlantique.

Jens Stoltenberg a rencontré le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, à Bruxelles, au lendemain d’accusations portées par Kiev reprochant à Moscou d’ignorer sa demande de pourparlers entre les présidents des deux pays au sujet du conflit dans l’est de l’Ukraine.

« Ces dernières semaines, la Russie a déplacé des milliers de troupes prêtes au combat aux frontières de l’Ukraine, le plus grand rassemblement de troupes russes depuis l’annexion illégale de la Crimée en 2014 », a déclaré Jens Stoltenberg.

La Russie affirme pour sa part qu’elle déplace ses troupes comme elle l’entend sur son territoire, y compris à des fins défensives, et elle a régulièrement accusé l’Otan de déstabiliser l’Europe avec ses renforts de troupes dans les pays baltes et en Pologne depuis l’annexion de la Crimée.

« La Russie doit mettre fin à ce renforcement militaire en Ukraine et autour de l’Ukraine, arrêter ses provocations et procéder à une désescalade immédiate », a ajouté Jens Stoltenberg. Dmytro Kouleba a quant à lui déclaré durant cette conférence de presse conjointe que Kiev souhaitait une solution diplomatique.

Kiev et Moscou se rejettent mutuellement la responsabilité de l’aggravation de la situation dans la région du Donbass, en proie depuis 2014 à une rébellion armée de séparatistes pro-russes. Ce conflit dans l’est de l’Ukraine a fait 14.000 morts, selon les autorités ukrainiennes.

Les ministres des Affaires étrangères du G7, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, ont condamné les mouvements de troupes russes près de la frontière avec l’Ukraine et en Crimée.

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, est arrivé à Bruxelles mardi et doit s’entretenir dans la journée avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères. Dmytro Kouleba a réclamé de nouvelles sanctions économiques contre Moscou et une aide militaire accrue à Kiev.

PROMESSE D’ADHÉSION À L’OTAN

« Au niveau opérationnel, nous avons besoin de mesures qui dissuaderont la Russie et qui contiendront ses intentions belliqueuses. Il pourrait s’agir (…) d’une nouvelle série de sanctions qui augmenteraient le coût de l’agression russe », a déclaré Dmytro Kouleba, à l’issue de la réunion de la Commission Otan-Ukraine, un organe visant à développer les liens entre l’alliance et Kiev.

Deux diplomates de l’Otan ont déclaré que Jens Stoltenberg présiderait mercredi une visioconférence avec les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de l’alliance.

Antony Blinken et le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, devraient être présents au siège de l’Otan à Bruxelles pour informer les 29 autres membres de la situation en Ukraine, ainsi qu’en Afghanistan, ont indiqué les diplomates.

La rencontre avec Dmytro Kouleba est un symbole fort du soutien occidental mais elle ne répond pas au souhait de l’Ukraine de devenir membre à part entière de l’alliance atlantique.

En avril 2008, les dirigeants de l’Otan ont promis à l’Ukraine qu’elle adhérerait un jour et, mardi, Jens Stoltenberg a insisté sur le fait que la Russie ne devrait avoir aucune influence sur le sujet.

Une adhésion ferait entrer l’Ukraine dans le cadre de l’engagement de défense mutuelle de l’Otan, bien que la France et l’Allemagne craignent qu’une telle démarche ne suscite l’hostilité de la Russie.

La vice-Première ministre ukrainienne Olga Stefanichina a écrit dans le magazine américain Foreign Policy que, tout en se félicitant du soutien diplomatique, « les déclarations ne suffisent pas; l’Ukraine a besoin d’une action déterminée de la part des Etats attachés aux principes démocratiques et à un ordre fondé sur des règles. »

(Version française Kate Entringer, édité par Bertrand Boucey)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH3C0PS-FILEDIMAGE

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.