Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

« Il y aura une réforme des retraites, la question est quand », dit Attal

Télécharger l'application du Journal Chrétien

PARIS (Reuters) – La réforme des retraites en France sera lancée à l’automne ou attendra l’année prochaine « en fonction de l’épidémie et de l’ampleur de la reprise de l’économie », a déclaré Gabriel Attal dans une interview aux Echos.

« Il y aura une réforme des retraites. La question n’est pas ‘si’, mais ‘quand’, à savoir à l’automne ou l’année prochaine », a dit le porte-parole du gouvernement dans cet entretien diffusé mercredi sur le site du quotidien.

« Si le redécollage économique se confirme cet été et à la rentrée, et que la situation épidémique est maîtrisée, il est possible d’agir et d’enclencher un mouvement », a-t-il ajouté.

Le chantier des retraites, qui a provoqué d’importantes manifestations avant d’être suspendu en mars 2020 lors du premier confinement, a été relancé début juin par Emmanuel Macron, le chef de l’Etat ouvrant la porte à de nouvelles mesures « dans les mois qui viennent ».

Parmi les options qui seraient envisagées par le gouvernement figure le relèvement de l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans, une mesure explosive qui permettrait de redresser les finances du régime, fortement éprouvées par la crise sanitaire.

Mardi sur CNews, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a réaffirmé qu’il était favorable à ce relèvement de l’âge de la retraite, ajoutant qu' »on n’a jamais intérêt en politique à remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui ».

« Il y aura des choix à faire », a averti le porte-parole du gouvernement mercredi à l’issue du conseil des ministres, alors qu’un sommet social devrait se tenir la semaine prochaine entre Emmanuel Macron et les partenaires sociaux.

« J’entends les réserves des partenaires sociaux, mais il y a une décision politique à prendre, nous la prendrons, notamment en fonction de l’épidémie et de l’ampleur de la reprise de l’économie », a souligné Gabriel Attal dans son interview aux Echos.

(Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2021binary_LYNXNPEH5T17V-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter