Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Faire un don

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un journaliste français dit dans une vidéo avoir été enlevé au Mali

Soutenez bible.audio

PARIS/DAKAR (Reuters) – Le journaliste français Olivier Dubois déclare dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux avoir été enlevé le mois dernier dans le nord du Mali par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), branche locale d’Al Qaïda, et appelle les autorités françaises à l’aide.

« Je m’appelle Olivier Dubois, je suis français, je suis journaliste, j’ai été kidnappé à Gao le 8 avril 2021 par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans », déclare-t-il, assis en tailleur sous une tente. « Je m’adresse à ma famille, à mes amis et aux autorités françaises pour qu’elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me faire libérer. »

Reuters n’a pas été en mesure de confirmer l’authenticité de cette vidéo dans l’immédiat.

Il n’a pas été possible de joindre les autorités maliennes.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a confirmé la disparition d’Olivier Dubois à l’occasion d’un point presse à l’issue du conseil des ministres.

Il a ajouté que la France était en contact avec la famille du journaliste et que des vérifications techniques étaient en cours sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, Christophe Deloire, directeur général de Reporters sans frontières (RSF), a appelé à la libération d’Olivier Dubois, invitant les autorités maliennes et françaises à tout mettre en oeuvre pour obtenir cette libération.

Selon Christophe Deloire, RSF a été informé de la disparition d’Olivier Dubois deux jours après son enlèvement mais l’ONG a décidé, en concertation avec les rédactions qui emploient habituellement le journaliste, de ne pas rendre public l’événement, afin, dit-il, de ne pas entraver une éventuelle issue positive rapide.

Olivier Dubois travaille pour l’hebdomadaire Le Point, le quotidien Libération et le magazine Jeune Afrique.

Dov Alfon, directeur de la rédaction de Libération, dont Olivier Dubois était le correspondant au Mali depuis août 2020, a dit à Reuters que le journal était en lien avec les autorités et la famille du journaliste.

« Pour le moment nous n’avons pas d’autres informations que la vidéo qui circule. Nous sommes en contact avec les autres médias pour lesquels travaille Olivier Dubois, notamment Libération », a déclaré à Reuters pour sa part un membre de la direction du Point.

La France intervient militairement au Mali depuis 2013 pour lutter contre des islamistes armés qui menaçaient alors la capitale Bamako après avoir pris le contrôle du nord du pays. Cette intervention s’inscrit désormais dans le cadre plus large d’une coalition de cinq pays du Sahel confrontés à des degrés divers à une menace djihadiste.

Le GSIM a revendiqué en décembre et janvier derniers la mort de cinq militaires français dans deux attaques distinctes au Mali.

(John Irish et Bate Felix, avec Elizabeth Pineau, Bertrand Boucey et Claude Chendjou à Paris, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH440EL-FILEDIMAGE

Soutenez Bible.audio
Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter