Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le producteur de musique Phil Spector est décédé à 81 ans

Le producteur de musique Phil Spector, qui a laissé son empreinte sur la musique pop dans les années 1960 avec les enregistrements « murs du son » et avait été condamné pour le meurtre d’une actrice américaine en 2003, est décédé du Covid-19 à l’âge de 81 ans, ont annoncé dimanche les autorités et des médias.

Phil Spector a produit 20 hits entrés dans le TOP 40 entre 1961 et 1965 et il a collaboré avec les Beatles sur l’album « Let it Be » ainsi que Leonard Cohen, les Righteous Brothers et Ike et Tina Turner. Il a également influencé de nombreux artistes depuis les Beach Boys jusqu’à Bruce Springsteen, qui avait recréé le « son Spector » dans son légendaire « Born to Run ».

Il avait été diagnostiqué positif au Covid-19 il y a quatre semaines et il avait été transféré de sa prison, où il purgeait une peine de 19 ans pour le meurtre de l’actrice Lana Clarkson, à un hôpital, selon le Daily Mail.

Dans un court communiqué, l’administration pénitentiaire de Californie a indiqué que Phil Spector était décédé de cause naturelle et que la cause officielle de sa mort serait déterminée par un médecin légiste du bureau du shérif du comté de San Joaquin.

Lana Clarkson, 40 ans, a été tuée d’un tir dans la bouche, par une arme de Phil Spector dans la résidence du producteur en périphérie de Los Angeles le 3 février 2003. Ils s’étaient rencontrés quelques heures plus tôt dans un club d’Hollywood.

Phil Spector a été reconnu coupable d’homicide volontaire lors d’un second procès, le premier n’ayant pas permis d’aboutir à un verdict.

Il a débuté sa carrière comme chanteur, enregistrant une chanson à succès lorsqu’il était adolescent avec son groupe les Teddy Bears, mais il a trouvé sa voie en devenant un producteur de génie pour plusieurs groupes de filles dans les années 1960 comme les Crystal et les Ronettes.

Sa signature était la technique d’enregistrement dite « du mur du son » qui a apporté un son nouveau aux albums pop. Il l’a présentée comme « une approche wagnérienne du rock & roll : des petites symphonies pour les mômes ».

A la fin des années 1970, le producteur, qui a un jour dit qu’il « avait des diables qui se battent à l’intérieur de lui », était devenu une sorte de reclus, retiré dans sa résidence de 33 pièces sur les collines près de Los Angeles.

Les procureurs ont accusé le producteur du meurtre de l’actrice Lana Clarkson bien qu’il ait affirmé que celle-ci avait tiré contre elle-même pour des raisons qu’il n’arrivait pas à saisir.

(version française Gwénaëlle Barzic)

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter