Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un pasteur et 8 chrétiens portés disparus à l’est de l’Ouganda

Un pasteur et huit autres chrétiens à l’est de l’Ouganda sont portés disparus depuis l’attaque d’une église par une foule musulmane survenue il y a deux semaines. Lors de la réunion de prière, les assaillants, après avoir enfermé les membres de l’assemblée chrétienne dans le bâtiment, les ont battu et ont violé 15 femmes.

Le 15 janvier dernier, vers 15 h 30, une foule rassemblant près de 90 musulmans ont fait irruption dans la réunion de prière de l’église Katira située dans le village du même nom dans le district de Budaka. Ils les ont alors battu avec des bâtons, ce qui n’était jamais arrivé jusqu’à présent puisque les musulmans s’étaient contentés de jeter des pierres sur le toit du bâtiment de l’église pour perturber les cultes.

Le soir de l’attaque, environ 80 membres sur les 500 fidèles de la congrégation étaient présents. Parmi ceux qui s’échappaient avant que les portes ne soient fermées, un chrétien a entendu un des assaillants crier : « Dégagez le pasteur qui convertit nos musulmans au christianisme » .

Le pasteur Moses Mutasa était en train de parler avec quelques visiteurs inconnus à l’église quand plusieurs autres sont arrivés en criant : « Que le pasteur dégage. » Il a fui, a déclaré le révérend Musa Mukenye qui surveille plusieurs églises dans le district du comté d’Iki-iki.

« Nous ne savons pas ce qui est arrivé à notre pasteur, Moses Mutasa », a déclaré le pasteur Mukenye au cours d’une réunion avec des responsables locaux, de la police et d’autres agents de sécurité. «Il a pu être tué ou pris en otage. »

Les assaillants ont enfermé environ la moitié des personnes présentes à l’intérieur du bâtiment, ont battu les hommes et les ont ligoté pendant qu’ils violaient des femmes, a déclaré un ancien de l’église qui avait réussi à s’échapper et s’est tenu impuissant à l’extérieur du bâtiment. Environ 50 hommes et 30 femmes ont assisté à la réunion de prière, mais la plupart des personnes enfermées à l’intérieur étaient des femmes, selon certaines sources.

Les assaillants musulmans placés à l’extérieur du bâtiment de l’église ont également battu des hommes et ont violé des femmes pendant qu’elles essayaient de s’échapper, rapporte un ancien de l’église. « Des vêtements de femmes ont été trouvés à l’intérieur et à l’extérieur de l’église », a t-il dit.

Les femmes maltraitées ont été traitées dans une clinique de Katira.

Selon les sources locales, la police est arrivée environ deux heures après le début de l’attaque. Plusieurs membres de l’église ont également été blessés parce qu’ils ont été piétinés dans la ruée alors qu’ils tentaient de s’échapper. Lorsque la police est arrivée, les attaquants ont fui. Deux jours plus tard, les membres de l’église ont trouvé des tracts accusant le pasteur de convertir les musulmans et menaçant plus d’attaques.

Les assaillants étaient des musulmans de la région, qui est majoritairement musulmane, selon les sources. Le lendemain de l’attentat, certains membres de l’église ont tenté de se venger et, à la veille de l’arrivée de la police, ils ont organisé une rencontre avec des responsables politiques chrétiens, musulmans et locaux le 22 janvier.

Les chrétiens avaient l’intention de détruire la mosquée du village afin d’envoyer un message qu’ils n’étaient pas des lâches, mais le pasteur Mukenye a plaidé pour qu’ils adoptent une attitude de pardon, et ils se sont abstenus, a t-il dit.

Le Pasteur Mukenye a déclaré à Morning Star News que les chrétiens devraient laisser les autorités exercer la justice :

« Cet acte est mauvais, et la police ne devrait pas céder jusqu’à ce que les attaquants soient arrêtés et inculpés devant un tribunal », a-t-il déclaré.

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

A lire aussi:

Chrétiens

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter