Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Une prostituée trouve la paix et le pardon en Jésus

Agressée sexuellement pendant des années, Sariah Hastings n’avait plus aucune considération de son propre corps et a commencé à se prostituer. C’est lorsque son deuxième enfant a été conçu qu’elle a trouvé la force de fuir… accueilli par des chrétiens, elle va entendre parler du message du salut en Jésus.

Sariah partage :

« J’ai appris, en étant prostituée, qu’il n’y avait que trois façons de sortir de ce qu’ils appellent « le jeu ». C’était soit d’être vendue à un autre proxénète, soit d’aller en prison, soit d’être morte. Moi, j’ai été vendue, physiquement vendue d’un proxénète à un autre ».

Pendant plus de 17 ans, Sariah Hastings a vécu la vie d’une prostituée et d’une droguée à la recherche de l’amour qu’elle n’a jamais eu.

Sariah partage :

« Les deux plus grandes choses qui m’ont conduit à un style de vie de prostituée étaient l’argent et l’acceptation. »

Dès son plus jeune âge, Sariah a été exposée au sexe et à la drogue. À quatre ans, elle a été agressée par un proche parent et le sera pendant des années. Elle n’a jamais rien dit.

Sariah se souvient :

« Tous les membres de ma famille faisaient la même chose que ce qu’on me montrait. Il n’y avait donc aucune raison pour que je dise : « Il y a quelque chose qui ne va pas. Ou « Aidez-moi », ou « Sortez-moi de là », parce que c’était tellement normal. »

Elle espérait néanmoins trouver un jour quelqu’un qui l’aimerait. Mais les mots d’un membre de sa famille ne lui ont donné aucun espoir que cela se produise un jour.

Sariah partage :

« Toutes les petites filles veulent se marier, veulent voir leur chevalier en armure brillante venir. Il m’a dit que la seule façon d’y arriver, c’est d’avoir une relation de proxénète et de prostituée. Et c’est tout ce que j’étais bonne à faire… à m’allonger sur le dos. »

Cette pensée s’est consolidée dans son esprit quand, à 12 ans, elle a subit un viol en bande lors d’une fête.

Sariah dit :

« J’étais alors connue dans toute ma ville comme la salope, la fille que vous pouviez emmener aux toilettes et faire ce que vous vouliez, et ça lui allait bien. »

Faire l’amour était la seule façon pour Sariah de penser qu’elle pouvait attirer l’attention. Mais à l’intérieur, elle détestait ce qu’elle était devenue.

Sariah se souvient :

« C’est arrivé au point extrême où j’ai commencé à essayer de me suicider et à me mutiler. J’ai essayé de brûler mon corps. Je mettais du feu à mes bras juste pour ne plus ressentir la douleur. »

À 18 ans, elle a été recrutée par un proxénète et a fait son entrée dans un monde où sa seule valeur était son corps.

Sariah raconte :

« La minute après qu’il m’ait dit que j’allais être sa prostituée, cette même nuit, j’ai commencé à me prostituer officiellement, à marcher dans les rues, à entrer dans les parkings de camions et à passer des accords avec les camionneurs ».

Et lorsqu’elle n’a pas pu atteindre le quota, son proxénète a menacé de la tuer. Elle lui a échappé, mais elle a vite rencontré un autre proxénète qui l’a rendue accro à la cocaïne et la méthamphétamine en cristaux.

Sariah passera les huit années suivantes à être piégée dans la toxicomanie et la prostitution. Elle a vécu dans 33 états différents, avec des proxénètes trop nombreux pour être comptés.

Sariah raconte :
« Quand je pouvais prendre une douche, je me frottais le corps. Je n’arrivais jamais à me débarrasser de l’odeur d’un homme, je ne connaissais même pas le nom de ces hommes. »

Puis, à 28 ans, Sariah a découvert qu’elle était enceinte de son deuxième enfant d’un proxénète avec qui elle sortait. Le père de son premier enfant a obligé Sariah à donner le bébé à sa famille. Cette fois-ci, ce sera différent.

Sariah dit :

« Et quand j’ai découvert que j’étais enceinte, j’ai su à ce moment-là que quelque chose devait changer, que je ne pouvais pas continuer à faire la même chose ».

Elle a quitté son proxénète et a parcouru des milliers de kilomètres pour se rendre dans un centre de ressources sur la grossesse en Nouvelle-Angleterre. Là-bas, un conseiller a prié avec elle.

Sariah raconte :

« Et quand elle a commencé à me parler du message du salut et me demander d’accepter Jésus dans mon cœur, il y a eu une vague et un sentiment de chaleur comme jamais auparavant qui a envahi mon corps, quelque chose de paisible et de serein. Je ne peux même pas mettre en mots tout le dégoût – le sentiment de vouloir constamment me doucher et enlever tout ce sentiment désagréable de mon corps, il m’avait littéralement été enlevé à ce moment précis. Je n’avais plus envie de consommer du « crystal meth », je n’avais plus envie de fumer des cigarettes. C’était mon premier moment de présence du Saint-Esprit qui me remplissait de l’amour qu’il m’avait donné toute ma vie ».

Bientôt, Sariah a eu son petit garçon. Maintenant, dans un programme résidentiel basé sur la foi, elle a réalisé son besoin de se repentir.

Sariah dit :

« J’ai commencé à demander à Dieu de me pardonner mes péchés. Jésus m’a pardonné quand il est mort sur la croix. Donc, s’Il pouvait pardonner mes péchés et les choses que j’ai commises contre Lui, alors qui étais-je pour ne pas pouvoir pardonner aux gens qui m’ont fait des choses ? »

Aujourd’hui, Sariah a un emploi dans le secteur de la santé et vit dans une nouvelle maison avec son fils Noé. Elle est également assistante dans un refuge pour femmes où elle aide les femmes à transformer leur vie par l’amour de Jésus-Christ. Elle a écrit un livre sur son parcours intitulé « No More Games ».

Sariah partage :

« J’aime ma vie aujourd’hui. Il y a tellement de liberté à savoir qui est Jésus, c’est incroyable ! Si vous sentez que les péchés que vous avez commis sont accablants et que vous ne pourrez jamais être accepté par Jésus-Christ, sachez qu’aucun péché n’est trop grand pour Son amour ».

Version originale : « Free from ‘The Game’ of Human Trafficking » par Michelle Wilson The700 Club/CBN News traduit par Isabelle Goepp

Copyright © CBN (Christian Broadcasting Network). Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par CBN. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.