Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Dieu répond à la prière d’un couple stérile le soir de Noël

 » S’il te plaît, Seigneur, l’année prochaine, à cette même époque, donnes un bébé à Kevin et Elizabeth » tel était la prière, le soir de Noël, de toute la famille de ce couple chrétien qui ne parvenait pas à avoir d’enfant… et Dieu va répondre de façon merveilleuse !

Après trois ans de mariage, Elizabeth et Kevin étaient prêts à fonder leur famille.

Kevin affirme : « Nous étions tout simplement excités. « Ok, c’est une nouvelle aventure. Et je ne pouvais pas attendre. »

Elizabeth ajoute :

« On se dit : ‘Oh, ça va être génial’ et on veut que les gens commencent à prier pour nous. »

Mais lorsque les résultats escomptés n’ont pas été au rendez-vous après avoir essayé plusieurs mois d’affilé, l’enthousiasme d’Elizabeth a commencé à diminuer :

« J’ai l’impression que cela aurait peut-être dû se produire maintenant. Et puis, quand on a atteint ce stade, après huit ou neuf mois, et qu’on a commencé à avancer dans l’année, j’ai commencé à paniquer et à me dire : « Et si quelque chose n’allait vraiment pas ? »

Ils ont continué, malgré tout, à demander à Dieu de les bénir en leur donnant un enfant.

Elizabeth se souvient :

« Je me souviens que mes prières devenaient progressivement plus anxieuses et plus désespérées. »

Après un an d’efforts, elles ont consulté plusieurs médecins dans l’espoir de trouver une raison à leur infertilité.

 « Mais nous n’obtenions vraiment aucune réponse. C’était une infertilité inexpliquée ». « Il n’y avait pas de solution facile », dit Kevin. « Donc c’était frustrant. » a encore raconté Elisabeth avant d’enchaîner :

« Je me souviens que le Dr a dit : « Nous devons faire tout ce que nous pouvons maintenant, parce que si vous revenez me voir dans deux ans, je ne pourrai peut-être pas vous aider. »

Kevin étant employé comme pasteur à Atlanta en Géorgie, ils ont tous deux passé beaucoup de temps à travailler au sein de leur église. Mais Elizabeth ne pouvait pas s’empêcher de se sentir comme une ratée :

« J’ai commencé à me sentir comme si j’étais la fille qui ne pouvait pas tomber enceinte. Et je recevais des appels téléphoniques de mes amis. « Tu sais, cela ne fait même pas encore à un an, mais on est enceinte ! Je raccrochais et je pleurais pendant des heures. »

Kevin dit : « Ça m’a brisé le coeur de la voir si triste. »

Un an s’est transformé en deux, et toujours pas de bébé. Leur foi est restée ancrée en Dieu, mais pour Elizabeth, le silence devenait insupportable.

 « Je me présentais à mes heures de prière matinale et je me disais : ‘Voila, seigneur, nous savons tous les deux ce que je vais te dire, maintenant c’est à ton tour' ».

Dans ce silence, la voix de l’ennemi a commencé vraiment à lui murmurer le doute. « Dieu m’entend-il ? Est-ce qu’il nous voit, Kevin et moi ? Est-ce qu’il entend nos prières ? »

La période de Noël a été particulièrement difficile.

Elizabeth poursuit :

« Tout au long du mois de décembre, mon réfrigérateur s’est rempli de photos des bébés de tous mes amis en habits de Noël et avec le chapeau du Père Noël, et je voulais tellement avoir ce Noël avec une grande famille et… et si je n’avais jamais d’enfants, à quoi ressemblerait, par exemple, Noël sans enfants ? »

Kevin explique : « Noël est censé être bruyant et fou et des enfants partout et le vide est juste là, à la surface. »

À l’approche de Noël 2004, Kevin et Elizabeth savaient que leurs chances d’avoir des enfants s’amenuisaient.

« Je me souviens juste d’avoir été très consciente que si nous arrivions à ce point de trois ans, ce qui est considéré comme une infertilité à long terme, cela n’arriverait probablement pas. Il y avait juste ce désespoir, ce sentiment que c’était maintenant ou de jamais ».

Après la distribution des cadeaux et le dîner de Noël avec la famille d’Elizabeth, ils se sont tous réunis pour un temps de prière :

« Alors nous avons commencé à faire le tour, nous allons tous prier pour l’année à venir, et je veux dire, sans faute, tout le monde a prié : « S’il te plaît, Seigneur, l’année prochaine, à cette même époque, donnes un bébé à Kevin et Elizabeth », c’était notre prière, à cette époque de l’année prochaine.

Kevin dit : « Cette prière, cette nuit-là, a fait une énorme différence. C’était un moment très important. »

Trois mois plus tard, Elizabeth a décidé de faire un test de grossesse. Elle et Kevin ont attendu de voir les résultats. « On achète un de ces appareils numériques. Et on attend. Je la regarde fixement… et quand le mot « enceinte » est apparu, j’ai éclaté en sanglots, et nous nous sommes assis sur le sol de la salle de bain et nous nous serions dans les bras ! Je n’arrive pas à y croire, je suis enceinte ! »

Exactement un an après la prière de Noël avec sa famille, Elizabeth a donné naissance à leur fille Cassidy !

« Nous t’avons attendu si longtemps ! » Elizabeth dit. « Au moment où ils l’ont mise dans mes bras, et que j’ai regardé ce petit bébé qui clignait des yeux, je me suis dis que Dieu nous l’avait donnée. Et c’est vraiment arrivé. Et je suis une maman et Kevin est un papa. La minute la plus heureuse – la plus heureuse de ma vie. »

« Elle était magnifique », dit Kevin. « On a juste réalisé ce que Dieu avait fait. Et en ce moment même. Quand nous avons prié, à cette époque l’année prochaine et – quand vous commencez à relier ces points. »

« C’était comme si Dieu faisait un signe pour dire ‘Oui. Je vous entends et j’attendais ma grande révélation. »

Aujourd’hui, les Thompsons ont la chance d’avoir quatre enfants, et se rappellent chaque année à Noël que Dieu les entend et les aime.

Quand je regarde en arrière, je vois Dieu qui m’a guidé dans tous les détails et me dire : « Je suis toujours là. Je n’ai jamais cessé d’écouter. Je n’ai jamais cessé de t’aimer. Et c’est ce que Dieu nous a donné à travers ça, petit bébé miracle de Noël. »

Version originale : « Christmas Brings a Family’s Answered Prayer » par John Martin 700 Club Producer/CNB News traduit de l’anglais par Isabelle Goepp

Copyright © CBN (Christian Broadcasting Network). Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par CBN. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter