Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA: Médecin et humanitaire

Le Journal Chrétien s’est intéressé au témoignage du docteur Zazah RANDRIAMIHAMINA, un médecin malgache qui trouve un réel plaisir à travailler avec les populations marginalisées, éprouvées par une crise ou privées d’accès aux soins. Il n’a d’autre objectif que de se rendre utile à son prochain.

Vie familiale

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA au Ghana

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA est né le 23 février 1966 à Mahamasina – Antananarivo (Madagascar). Mes grands-parents, RAZAFINDRAKOTO Paul Bert et RAZAFINDRAKOTO Bary étaient des anciens combattants de l’armée française. Mon père RANDRIAMIHAMINA Jean Baptiste, marié à RAZAFINDRAHANTA Félicité, travaillait dans la société française COLAS à Madagascar.

En octobre 2004, il épouse Vero Hanitra ANDRIAMANDRANTO. Le couple a trois enfants: TOKY NY AINA YONATHAN RANDRIAMIHAMINA, né le 14 janvier 2008 à Antananarivo; TOKY NY AINA ROUHAMA RANDRIAMIHAMINA, née le 14 juillet 2009 à Antananarivo; TOKY NY AINA YANIS RANDRIAMIHAMINA, né le 15 février 2011 à Antananarivo. Les trois enfants ont commencé leur scolarité en Union des Comores et poursuivent maintenant leurs études en France.

Vero Hanitra ANDRIAMANDRANTO est diplômée de sa sortie de l’Institut National de Formation Pédagogique (INFP) d’Ivato, au Nord-Ouest d’Antananarivo. Elle a travaillé au bureau d’étude française O.T.U.I (Omnium Technique de l’Urbanisme et de l’Infrastructure) du Groupe OTH International. Ensuite, elle a occupé un poste d’assistante de direction à la Délégation Générale de l’Alliance Française à Madagascar (Direction qui gère les 27 Alliances Françaises à Madagascar).

Études et formation

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA aux Etats-Unis

Titulaire du baccalauréat malagasy série D avec mention assez-bien, Zazah RANDRIAMIHAMINA effectue mon cursus universitaire à la Faculté de Médecine de l’Université d’Antananarivo. Diplômé d’un Doctorat en médecine en 2000 avec une thèse intitulée : « Vers une nouvelle stratégie contre les maladies transmissibles considérées comme péril fécal » avec une mention très honorable, proposition au prix de thèse et félicitations des Jury.

En 2008, il obtient un Diplôme d’Etudes Spéciales en Echographie (DES) après une formation en Echographie à l’INFPC (Institut National de Santé Publique et Communautaire).

En 2017, il suit une formation théorique à l’Ecole d’échographie sans frontières avec le professeur Jean Marie Bourgeois, sanctionnée par un Postgraduate Diploma in Medical Ultrasound : Special field Cardiology en janvier 2018.

Afin d’améliorer ses connaissances, il opte pour une formation à distance à l’Université de Sorbonne « Formation DU Cours International de Médecine Gériatrique » qui se déroule de 2020 à 2021.

Carrière professionnelle

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA en intervention

2008-2010. En parallèle avec un cabinet médical pour échographie, il ouvre un hôpital à Ivato en partenariat avec un investisseur et un autremédecin. Malheureusement, suite à la crise de 2009 à Madagascar, l’hôpital ferme ses portes faute de financement.

En 2010, lors d’un voyage effectué en Union des Comores, les autorités comoriennes lui confient la charge du nouveau service échographique d’un centre médico-urbain à Moroni.

En 2012, il est responsable du service échographie du Centre médical Caritas Moroni.

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA en intervention

Sa notoriété lui permet d’être recruté comme médecin traitant par les grandes entreprises françaises présentes aux Comores telles que COLAS, SOGEA et EIFFAGE. De son côté, le docteur de l’Ambassade de France oriente ses patients vers lui pour des études approfondies en échographie.

En 2013, il est engagé comme médecin référent par la Compagnie Air Madagascar.

Engagement social

Dans le domaine caritatif et humanitaire, le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA s’engage dans les associations.

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA sur le terrain humanitaire avec AR MADA

En 1986, il membre de l’association AVOTRA qui s’occupait des enfants de la rue et des orphelins.

En 1996, il fait partie de l’organisation internationale du navire-hôpital ANASTASIS de MERCY SHIPS. Pendant trois mois, durant son passage dans le Côté Est de Madagascar, pour les soins de santé de base des personnes locales, il travaille avec son leader STEVE CURREY.  C’est au cours de cette mission lui fourni le sujet de sa thèse sur le péril fécal, présentée en 2000.

La YOUTH WITH MISSION à Madagascar, présidée par RAMANATSIALONINA HERY, lui permet de recevoir son DTS (Discipleship trainning school) en 2000 à Antananarivo.

Le Dr. Zazah RANDRIAMIHAMINA en mission avec AR MADA

De 2000 à 2007, il est membre et vice-président de l’ONG internationale humanitaire française AR MADA présidée par Christian Gros. Il participe à plusieurs missions visant à donner des soins cliniques et des formations en contexte tropical dans une équipe médicale transnationale et transdisciplinaire.

Depuis 2014, il est Responsable de la ressource au sein de ONG international SAMARITAN’S PURSE Comores.

Ses engagements dans les actions humanitaires et ses formations professionnelles lui permettent de visiter plusieurs pays tels que la France, les Comores, la Tanzanie, le Kenya, l’Afrique du Sud, les USA et le Ghana.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter