Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Jésus est la véritable lumière… qui éclaire tout homme – Jean 1:9

Le Seigneur Jésus-Christ est la véritable Lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Jésus dit : « Je suis venu comme une lumière dans le monde.

Jean 1:6-14
6 Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
8 Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.
11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.
12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Il y eut un homme envoyé de Dieu.

L’écrivain parle maintenant d’un témoin de la Lumière, Jean, un homme envoyé de Dieu. Il fut appelé à cette œuvre lorsqu’il était encore dans le sein de sa mère.

Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière.

Jean ne vint pas tant comme un réformateur, mais comme un témoin. Sa mission, comme l’a prophétisée Malachie, était d’être un messager qui devait aller devant le Seigneur (Malachie 3.1). Dans toute sa prédication il témoigne de Christ. Il conduit ses propres disciples à Jésus.

Il n’était pas la lumière, etc.

Une secte hérétique prétendait que Jean-Baptiste était le Messie. L’apôtre est très clair, dans le but de corriger cette erreur.

Cette lumière était la véritable lumière… qui éclaire tout homme.

Grammaticalement, aussi bien dans le Grec que dans notre langue, le mot « venant » peut s’appliquer à la « lumière, » ou à « tout homme. » Il semblerait que le mot s’accorde avec la « lumière. » C’était la véritable Lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Jésus dit : « Je suis venu comme une lumière dans le monde. » (Jean 12.46).

Jésus, la lumière du monde, rejeté par les siens

Le dixième verset déclare que Jésus, qui est cette lumière, était dans le monde, que le monde était fait par lui, que le monde ne l’a point reconnu.

Le monde est l’humanité en général, qui n’a pasconnu la lumière.

Le onzième verset déclare que Jésus est venu personnellement, vers les siens. Il prit pour cela une forme humaine, et vint vers la race à laquelle il était uni par des liens privilégiés. Mais les siens ne l’ont point reçu.

Les siens représentent la nation Juive, qui ne l’a point reçu.

À tous ceux qui l’ont reçue… elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.

Tandis que la nation rejetait Jésus, quelques uns l’ont reçu. Tous ceux, de tous temps, qui le reçoivent ont le pouvoir de devenir enfants de Dieu. La condition par laquelle Christ est reçu est indiquée :

À ceux qui croient en son nom.

Il n’est pas déclaré qu’ils sont faits enfants de Dieu par une croyance, mais au croyant il est donné le « pouvoir de devenir » un enfant. Lorsque quelqu’un croit en Christ, sa foi devient un pouvoir qui le conduit à se donner lui-même à Dieu, et à recevoir la Parole dans son cœur.

Lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair.

Les Juifs se glorifiaient d’être des enfants d’Abraham, et faisaient confiance dans leur sang pour leur salut. D’être un fils de Dieu n’est pas du tout une naissance charnelle, mais il faut êtrené de Dieu.

Le Sauveur explique plus particulièrement la naissance en Jean 3.1-8.

Et la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous.

La Parole a revêtu une forme humaine et elle s’est incarnée comme enfant de Marie.

Nous avons contemplé sa gloire.

Sa gloire Divine. Voir Jean 9.32 ; Jean 2.11.

Source: Nouveau Testament Populaire – Bible.audio

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter